Communiqué de Presse:Coalition des Mouvements Anti-Faure

0

 

Les 7 et 9 Février derniers ont eu lieu a Paris deux rencontres dans le cadre de la recherche d’un candidat commun de l’opposition togolaise pour les élections présidentielles de 2010 au Togo.  

La première rencontre qui a été organisée par CMAF-Togo et le MO5 le 7 février 2010 en  présence des représentants de plusieurs candidats de l’opposition a permis de définir les critères du choix du candidat commun.  La deuxième rencontre a réuni les candidats eux-mêmes le 9 février autour de François Boko.  

Ces deux rencontres avaient donné l’opportunité aux candidats de l’opposition démocratique de discuter à cœurs ouverts de la candidature commune et de parvenir à une feuille de route contre le régime de Faure Gnassingbé.  

Par rapport à ces deux rencontres, CMAF-Togo:

1-    Remercie les représentants des partis et associations tels que CDPA, PRR, UFC, Sursaut, MO5, Afrologie,  Togo Futur, Plateforme Panafricaine qui ont activement participé à la rencontre préparatoire du 7 février 2010 a Paris La Défense.  

2-    Félicite M. François Boko pour l’initiative héroïque du 9 Février qui a accouché du Front Républicain  pour le Changement (FRC).

3-    Soutient et reconnaît M. Jean Pierre Fabre comme Candidat Commun des forces démocratiques unies pour le changement qui répond bien aux critères mises sur pied le 7 Février dernier.  CMAF-Togo travaillera activement avec le front pour la victoire aux élections présidentielles de 2010 et  pour la mise sur pied de la feuille de route du FRC.  

4-    Félicite les Candidats Agbéyomé Kodjo et Kofi Yamgnane et leurs partis respectifs pour avoir compris que seule l’union peut faire plier le régime en place au Togo.   

5-    Dénonce l’attitude du CAR et de la CDPA qui ne contribue qu’à faire perdurer la souffrance du peuple togolais et les invite à renoncer aux intérêts personnels et à rejoindre sans délai ni conditions le front afin que la marche vers la démocratie au Togo puisse se poursuivre.  

6-    Lance un appel au facilitateur Blaise Compaoré, à l’Union Européenne, aux Etats-Unis et à la CEDEAO pour qu’ils dénoncent la mascarade électorale que prépare le RPT.  A cet effet, CMAF-Togo exige que les élections du 4 mars soient reportées, qu’une nouvelle commission électorale consensuelle soit formée et que le fichier électoral soit revu pour éviter les violences postélectorales.  

7-    Demande à l’ONU de superviser militairement le processus en cours afin que les massacres postélectoraux préparés par le RPT soient évités.  

8-    Appelle les associations sœurs et la diaspora à continuer la mobilisation et à contribuer matériellement et financièrement  aux cotés du candidat commun Jean-Pierre Fabre pour permettre l’alternance tant souhaitée.

9-    Demande au RPT de cesser de torpiller le processus électoral et de tout mettre en œuvre pour que les élections futures soient transparentes et crédibles.

10-     Demande à l’union Européenne, aux Etats-Unis et à la CEDEAO de s’impliquer davantage pour une élection juste et transparente.

11-    Lance un appel au peuple togolais pour qu’il se mobilise pour des élections transparentes, et se lève comme un seul homme pour réclamer la vérité des urnes des que les résultats seront connus.

12-    Lance un appel sincère à l’armée togolaise afin que celle-ci fasse preuve de patriotisme afin que nous puissions ensemble vaincre le virus des violences postélectorales et que la vérité des urnes triomphe sur la loi des armes.   

CMAF-Togo annonce par ailleurs qu’a l’instar des associations sœurs de la diaspora, elle   désigne Monsieur Alphonse Lawson-Helu du Canada comme son émissaire au Togo pour discuter avec les candidats de l’opposition avant, pendant, et après les élections prochaines et pour faciliter la mise sur pied de la Résolution de Paris.  

Fait à Raleigh (USA) le 14 Février 2010

Pour CMAF-Togo,

Le Coordinateur,

Farouk M. Banna

Laisser une réponse