Communiqué de presse : Vigilance citoyenne N°2

0

 

COMMUNIQUE DE PRESSE OBUTS  DU 9 SEPTEMBRE 2011 VIGILANCE CITOYENNE N°2

Comme annoncé dans son communiqué de presse du 8 Septembre 2011, OBUTS a pris part  à la séance de travail organisée par le Premier Ministre, Gilbert HOUNGBO, dans le cadre de la définition des contours du  CPDC rénové pour la relance du  dialogue politique inclusif annoncé par Faure GNASSINGBE.

Cette réunion qui a vu la participation du RPT, de l’UFC, de la CDPA, du CAR, de la CPP, du PDR, du PRR, de l’ALLIANCE, de OBUTS, de la GF2D et du RECAMP ; s’est déroulée dans une ambiance détendue.

Au cours des travaux, OBUTS a exprimé le vœu de rassembler tous les acteurs politiques afin que ce énième dialogue soit effectivement inclusif et qu’aucun courant politique significatif ne soit laissé en marge des discussions en ce moment crucial de l’avenir de notre pays. Elle a en outre exprimé le vœu que tout soit mis en œuvre afin que  l’ANC prenne part aux travaux du prochain dialogue.

Les échanges ont tourné autour du profil des acteurs et formations politiques devant prendre part au prochain dialogue, de même que du nombre de participant par formation politique. Il a été convenu de privilégier une bonne représentativité des femmes au sein de chaque délégation.

Au regard de la volonté partagée de sortir le pays de l’impasse qui s’est dégagée au cours des discussions, OBUTS pense que le moment est venu pour le Gouvernement et les partenaires du Togo de privilégier le courage politique  pour favoriser le retour de  la confiance indispensable à l’instauration d’une société démocratique, juste et de  prospérité partagée sur la Terre de nos Aïeux.

OBUTS fait remarquer que depuis le début du processus de démocratisation du Togo, se répètent invariablement les mêmes scénarii politiques : tripatouillage électoral et contrevérité des urnes, violation systématique des droits humains et constitutionnels, accords politiques sans lendemain à la veille des échéances électorales.
Il importe donc que le CPDC rénové ne soit une occasion de plus pour Faure GNASSINGBE actuellement fort affaibli par son manque de vision stratégique dans la gestion des affaires de l’Etat, de reprendre la main pour rejouer la constante stratégie politique de duperie et de pérennisation de la dictature néocolonialiste.

Par conséquent, OBUTS estime que plus que jamais le dialogue qui se profile doit être impérativement une opportunité de replacer l’éthique au cœur de l’action politique en vue d’une véritable relance stratégique du pays dans le respect absolu des droits constitutionnels et humains, et  des engagements conclus.
Pour ce faire OBUTS recommande :
 la prise en compte de la diaspora qui représente incontestablement la 6ième région du Togo afin qu’elle soit associée de façon représentative et objective aux discussions à venir,
 l’impérieuse union sacrée des forces de l’alternance et du changement démocratique avec une feuille de route commune claire et ferme,
 la mise en place d’un Comité de suivi de l’application des décisions du dialogue assorti d’un calendrier précis et regroupant des représentants de l’UE, des Nations Unies, deux anciens Chef d’Etat Africain unanimement reconnus pour leur probité morale.

OBUTS invite les partis politiques d’opposition, la société civile et la diaspora à rester plus que jamais mobilisés, solidaires et vigilants pour faire échec à toute velléité de duperie du pouvoir RPT/AGO, et faire triompher les revendications légitimes du peuple togolais pour la liberté, la justice sociale, et la prospérité partagée.

ENSEMBLE UNIS ET SOLIDAIRES, NOUS VAINCRONS

Le Président National,
Agbéyomé KODJO

Laisser une réponse