Comment vivre avec une nymphomane ?

0

Une nymphomane est une femme qui ne peut jamais avoir assez du sexe, exagération pathologique des désirs sexuels chez la femme. Beaucoup de femme sont atteintes de cette pathologie  et vivent avec. Certaines femmes sont obligées de tromper leur mari pour se satisfaire pendant que le mari n’arrive pas à la combler sexuellement vue qu’elle est insatiable. Masturbation, fantasme, films et revues pornos sont utilisés par ces femmes nymphomanes pour se satisfaire un temps soit peu avant que commence la routine de l’envie sexuelle quelque heures après. Quelles sont les causes de cette pathologie ? Comment vivre avec ce genre de femme ? Différence entre une infidèle et une nymphomane.

Quelles sont les causes de la nymphomanie?

La cause exacte de la nymphomanie n’est pas connue. La nymphomanie est un type de trouble compulsif marquée par un déséquilibre mental et émotionnel. On pense que certains événements de la vie peuvent déclencher des gens qui sont prédisposés à la nymphomanie (pour des raisons héréditaires ou environnementaux) de s’engager dans des comportements sexuels compulsifs. Comme beaucoup d’autres maladies mentales, la nymphomanie peut être liée à un déséquilibre dans la chimie du cerveau (neurotransmetteurs). L’origine de la nymphomanie se trouverait dans un manque d’amour: cette frénésie sexuelle cacherait une forte carence affective. Il faut reconnaitre que les causes de la nymphomanie sont variées et sont d’ordre psychologique : conflit œdipien, besoin de se rassurer sur sa féminité dévalorisée, attitude inconsciente de revanche sur les hommes, proche du « collectionnisme » obsessionnel. Elle se caractérise par la recherche impérieuse d’expériences érotiques qui laissent la femme généralement insatisfaite.

Les symptômes

Le principal symptôme de la nymphomanie est le comportement sexuel compulsif, dont la promiscuité. Il peut se produire avec d’autres symptômes de troubles obsessionnels compulsifs ou d’autres maladies mentales ou de troubles de la personnalité.

Qu’est-ce que la nymphomanie ? Qu’est-ce qui différencie une personne qui aime le sexe d’une nymphomane ?

La nymphomanie est un besoin constant de sexualité. Une femme qui aime, simplement, le sexe pourra faire plus l’amour qu’une autre -avec des temps de pause pendant lesquels elle ne pense plus au sexe- mais aura quand même besoin de ressentir quelque chose pour l’homme avec qui elle a des rapports (une harmonie, des sentiments amoureux…). Alors qu’une nymphomane pense sexe et vit sexe. Quand elle rencontre un homme, son ventre se réveille et son vagin s’humidifie à la seule pensée de ce qu’elle fera avec lui.

Caractéristiques de la nymphomane

La nymphomanie est un état constant et vivable mais avec des moments de crise, surtout pendant l’ovulation. Et là, ça devient plus problématique. Parce que la nymphomane aura des masturbations fréquentes, elle peut se masturber 3 à 4 fois par jour et être toujours insatiable. La masturbation est aussi importante que l’acte sexuel chez la nymphomane. C’est ce que nos affirme Anne âgé de 32 ans : « Parfois, je me promène en ville avec une culotte vibrante qui me provoque des jouissances telles que je suis obligée de m’arrêter de marcher et de la retirer pour pouvoir repartir. »  Une autre femme  l’atteste mais préfère garder l’anonymat : « Moi depuis quelques temps j’ai toujours envie de faire l’amour. J’en épuise mon mari qui n’arrive pas à suivre, fatigué par mes exigences sexuelles. Alors je me masturbe devant des films pornos. La nuit ça me réveille et je me masturbe aussi. Je suis toujours mouillée. C’est à la fois agréable car on prend du plaisir mais aussi inquiétant car on est insatiable et on reste toujours sur sa faim ».

Quand les hommes n’arrivent pas à suivre le rythme de leur partenaire nymphomane

Quand des hommes qui ont pour conjointe ce genre de fille, signerons forfait puisqu’elle pourra après chaque rapport sexuel en redemander. Or la majorité des hommes ne peuvent pas allez au delà de deux rapport sexuel consécutifs (deux coups). Mr Alfréd nous raconte : « j’étais avec une belle jeune fille que tous le quartier traitait de frivole. C’est lorsque j’ai commencé à la fréquenté que j’ai compris pourquoi le quartier la traitait ainsi. Nous avons commencé à nous fréquenté et le même jour de mes avances, on a couchés ensemble. Elle a insistée pour que je lui fasse l’amour d’affilé le même jour et en redemandais à chaque fois. Le comble c’est qu’elle couchait avec plusieurs de mes amis à mon insu ».

Infidèle ou nymphomane

Il est important que nous ne confondions pas la femme infidèle et la nymphomane, l’infidèle est celle qui se laisse séduire ou qui est attirée par un autre que son mari ou son conjoint. Alors que la nymphomane est contrainte de satisfaire ses pulsions ses envie sexuelle avec n’importe qui sans pour autant être satisfaite après plusieurs rapports sexuels.

Comment vivre avec une nymphomane ?

Il n’ya pas de comportement type pour vivre avec une nymphomane, le mieux c’est d’avoir de la communication  entre vous. Il faut éviter les disputes et conflits avec elle surtout quand vous refuser de satisfaire ses envies, ce qui risque de la mettre en colère et essayez de comprendre sa quête d’attention continuelle. Attendez vous qu’elle soit de plus en plus exigeante  sexuellement en lui faisant comprendre que vous ne pouvez pas répondre à tous ses désir et fantasmes. Comme dernier recours conseillez à votre conjointe nymphomane de voir un médecin où même de l’y accompagné. Si après tout ces efforts rien ne va et que vous n’arrivez pas à combler ses désirs illimités, il est essentiel que vous prenez vos responsabilités. Car si elle n’est pas satisfaite avec vous elle ira voir ailleurs à cause de sa dépendance incontrôlée.

Nous devons  comprendre  que la nymphomanie n’est en aucun cas une déviance sexuelle. Ces femmes nymphomane ne sont pas forcement des dépravées ou des vicieuses, seulement des femmes dont l’appétit sexuel est insatiable. A l’instar d’une femme obèse, ou de n’importe quelle maladie, la nymphomanie n’est qu’une pathologie comme une autre. Et surtout, il faut que les gens sachent que, si certaines nymphomanes vivent cela très bien, une immense partie le vit très mal et en souffre, bien souvent à cause du regard des autres. On en guérir pas de la nymphomanie mais on le traite par le moyen de la psychiatrie et de prise de certains médicament prescrit pour aider la  nymphomane à contrôler sont appétit sexuel.

Est -ce à dire que les prostituées sont des nymphomanes ?

Dimitri.A

abidjandirect.net

Laisser une réponse