Comla Paka: Chantage permanent!

0

Le Lynx avait longuement écrit sur l’ambassadeur togolais à Berlin son excellence Eugène Comla Paka. Votre journal revient de nouveau pour vous parlez de l’homme. Au RPT les habitudes ont la vie dures. Vous pouvez chassez dans le parti RPT les habitudes de la maison sans être surpris qu’elles reviendront au galop ! Eugène Comla Paka a fait de Mme Amoua-Gassmann Amévi son souffre douleur. Après avoir de justesse sauver la vie de sa fille  dans une première bataille à cause de l’ambassadeur qui avait mis une pression sur elle, alors enceinte de sept mois, elle va devoir livrer sa seconde bataille.

De quoi s’agit t-il ?

Le couac débute entre l’ambassadeur et la secrétaire quand celle-ci enceinte de sept mois doit demander un congé de maternité. Dans les ambassades togolaises, les potentats installés depuis Eyadema ont leur propre compréhension de la loi. Des petits témoins de Dieu ont érigé des succursales. Et Paka lui aussi a dans la banlieue de l’est de Berlin-Pankow installé sa chapelle. Dans sa chapelle ,lui n’entend pas de cette oreille que quand on est enceinte, on a droit à un congé maternité. Quand il apprend la nouvelle que une vie humaine verra le jour, il envoie très rapidement une lettre de licenciement à Mme Gassaman. Le Lynx braque les yeux, prend l’affaire et le monde est alerté. Dans la foulée les comportements de Paka vis à vis de ses propres employeurs sont révélés. Par le Lynx, les Togolais apprennent que Paka a installé en pleine métropole de Berlin une polygamie (Pas interdite au Togo mais interdite en Allemagne). Mais l’homme représente le Togo pas l’Allemagne. Alors prost Mr l’ambassadeur ! Aussi il est sur son territoire alors dans son bon droit. Le Lynx découvre que dans le système de vases communicants installé, la seconde épouse de Paka, Mme Yérima, a un salaire bien que ménagère. L’enquête du Lynx va jusqu’au Ministère des Affaires Étrangères au Togo. La femme de Paka n’est pas reconnue par le ministère comme une diplomate moins comme une secrétaire. Le Lynx écrit en gros caractère les barbouzes de son excellence. L’affaire, les députés togolais occupés par leur ventre et les élections présidentielles de mars 2010 ne la prend pas en main. Aucune institution étatique n’en parle. Les commissaires au compte fantômes de Gilbert Houngbo I racontent l’histoire et reconnaissent qu’au Togo il y a des intouchables. Le procureur Robert Bakaï ne s’en mêle pas. L’affaire Kpatcha est son cheval de bataille. Personne ne met le nez. Il ne faut pas s’attirer les foudres d’un RPT plus menaçant que jamais. Mieux, Comla Paka qu’on annonçait comme partant, doit re-déposer ses valises. Au Togo, le banditisme est primé et les comportements tordus honorés. Comla Paka sait que au Togo , le manteau du RPT est aussi un bouclier. Finalement,est-il en Allemagne pour servir les togolais ? l’homme qui n’a de compte à rendre à personne si ce n’est  Solitoki Esso qui est au fait son véritable vrai patron, Paka étant le troisième homme fort du RPT.

Comla Paka : chantage permanent

Humilié de savoir que sa gestion patrimoniale de l’ambassade du Togo à Berlin est désormais connue dans le monde entier, Paka trouve celle par qui il est découvert responsable: Mme Gassmann. La guerre entre l’ambassadeur et sa secrétaire est relayée par les avocats allemands. Comla Paka coincé dans le droit allemand fini par lâché du lest. Il paye les congés maternité à la secrétaire. L’histoire fait grand bruit et on découvre que les missions diplomatiques qu’il refusait aux autres sont un peu libérées. Un enfant d’un diplomate remercie le Lynx : « Grâce à vous mon père à eu droit à une mission la fois dernière ». Mme et son mari deviennent des parias à l’ambassade. Détail important, Paka a aussi oublié de dire à son avocat que les 500 Euros et les 200 dollars en espèces donnés par le président Faure au personnel marié de l’ambassade lors de son passage à Berlin en 2010, le couple Gassmann regrette que le mari en a été privé. Loin des yeux, loin des problèmes. Le couple Gassmann déménage loin de Comla Paka et sa chapelle l’ambassade du Togo. Tout le monde souffle et respire. Paka trouve une autre formule. C’est un peu l’histoire du rat qui ne retrouve plus les passerelles menant à sa gîte et qui  doit absolument rentré à la maison. L’occasion tant rêvée lui tombe dans les mains quand Paka doit mettre sa signature sur les papiers administratifs qui doivent permettre à la secrétaire d’avoir des avantages de femme allaitante en Allemagne.

Et Revoilà Comla Paka

Mme Gassmann enfante d’une fille bien portante. Une lettre de félicitation de Paka qui elle a fidèlement servi, n’est pas envoyée.Un coup de fil non plus ! Mme Gassmann envoie à son employeur tous les papiers administratifs de l’Etat allemand pour que sa fille ait droit à une allocation d’enfance (bébé) et à une allocation de parents(parents) pour signature. Tapis dans l’ombre attendant sa proie, l’homme passe à la deuxième vitesse. Djibril Tasmir Diagne n’avait t-il pas dit que le bourreau tue par deux fois sa victime ?

Dans une lettre de Mr Jörg- Andre Harnich avocat de Comla Paka , s’est un catalogue de points déguisés en chantage qui est listé. L’avocat tance la secrétaire d’apporter une clé, des papiers sans importance (parce que plus valides) et de rembourser une somme d’argent. L’ambassade aurait payée plus à la dame qu’il ne fallait. Paka Comla sous le couvert de son avocat voudrait des excuses écrites de la secrétaire pour le fait que le Lynx ait publié l’histoire. Faute de quoi rien ne sera signé et la fille, de Mme Gassmann une Togolaise que l’ambassadeur devrait avec toutes ses forces protégé doit rester sans allocation familiale. C’est le Togo ! On envoie des hommes qui ne savent même plus situer les quatre points cardinaux,on envoie des pépés qui vivent avec des clichés d’un certain tribalisme tropical, on envoie des nostalgiques d’un temps révolus et on voudrait qu’ils élèvent le Togo dans un monde globalisé  qui ne pardonne pas les échecs, les dérives.

Au lieu de faire de sa compatriote, une femme respectée et respectable dans un pays étranger, voilà comment un ambassadeur du haut de son ethnie se voit plus puissant et protégé. Du haut de ses dérives, Comla Paka sait qu’il est omnipotent . Comla Paka sait que le Togo,c’est eux. Pour son avocat, lui, il n’en demandait pas mieux. Au delà de ce spectacle qui déshonore le Togo, les frais d’avocats seront bien élevés à la hauteur d’un représentant nègre. Aussi, se sont les nègres qui se broutent entre eux . Et Paka qui ne sait pas pourquoi il est ambassadeur devrait être rappelé pour libérer les énergies…

Thierno Bokar Lynx.info

Laisser une réponse