Burkina : Les anciens présidents perdent leur immunité

0

Blaise Compaoré inquiet par la nouvelle loi

Le conseil national de la transition a voté ce jeudi 05 novembre 2015, l’annulation de l’immunité accordée aux anciens chefs d’Etat burkinabè. Cette mesure a été prise le 11 juin 2012 par les députés de l’ancien régime, accédant à une recommandation du CCRP, le Cadre de concertation sur les reformes politiques mis sur pied en 2011 après les mutineries traversées par le pays. Le CCRP avait demandé: «l’instauration d’une loi d’amnistie en faveur des chefs d’Etat couvrant la période de 1960 jusqu’à nos jours». L’opposition d’alors avait dénoncé une loi taillée sur mesure au profit de Blaise Compaoré, l’ancien président.

Radio Oméga

{fcomment}

Laisser une réponse