Bras de fer entre l’ex-milicien du HACAME et le crocodile de Bandjeli

0

Kofi Yamgnane fut déjà averti en 2005.Faire de la politique au Togo n’est rien que tremper sa vie dans de la galère.Pour autant, le fils de forgerons dit avoir une résistance comparable à un pare-brise d’avion. Si les premières sorties politiques ont été selon le bassari-breton du ricanement pour le pouvoir en place,la peur et la panique viennent de prendre le dessus á quelques deux mois des présidentielles.

Acte1 de cette trouille : le renvoie du diplomate Eric Bosc.
Au ministère des affaires étrangères il est indiqué que le diplomate français Eric Bosc  fait des « activités incompatibles avec son statut »

La tâche est depuis lundi mal aisée pour Kofi Yamgnane et sa cohorte de scouts scandant á chaque bout de mètre des villes et villages« Essou Nênè ».
Au ministère de l’intérieur trône un costaud monsieur qui a fait ses preuves dans le musèlement de la démocratie au Togo dans les années 1990. Les allures convaincantes et harangueur des foules par  Kofi Yamgnane dans le septentrion au Togo n’arrange pas celui qu’on décrit comme le meilleur stratège du RPT, Pascal Bodjona.

Acte 2 de la panique du pouvoir : on n’a lancé un ballon d’oxygène  dans le ciel pour tester le crocodile avec une mise á résidence verbale.Le crocodile de Bangeli dit ne pas être concerné et á sa fille Amina d’ajouter « Papa enchaîne les meetings  dans les plateaux.

Activiste-milicien dans les années 1990, Bodjona Pascal va t-il reprendre le langage brutal qu’il  maîtrise le  mieux ou va t-il laisser chaque candidat jouir d’un début de campagne mouvementé ? Si au ministère de l’intérieur on est passé  du fictif au ridicule en accusant  Kofi Yamgnane d’ acheter les 20.000 signatures condition sine qua nun pour un candidat indépendant, les proches de Kofi Yamganne avancent la haine du milicien suite á son coup de gueule au micro du confrère de Rfi Juan Gomez le 25 novembre dernier.

Le péché de Kofi, avoir dit qu’il « connaissait un ministre qui a envoyé sa femme á Washington accouchée ».

Et L’activiste désormais remplit de haine sait que son salaire de ministre d’un pays du tiers monde ne pouvait  lui autoriser cette folie.La DGSE française  alertée depuis 2005 sur les mouvements d’argent sur ses nombreux comptes dit être longtemps á pied d’œuvre sur son cas.Le Togo n’est pas encore au bout du tunnel… et Kofi Yamgnane dit n’avoir pas peur du milicien-ministre.

Severin Gomaro   Lynx.info

Laisser une réponse