Silvio Berlusconi : Sexe, Party et Bunga-Bunga

0

 

17 ans, cheveux blond : Noemi Letizia selon la plainte, la jeune fille est bien passé sous les trappes et a eu à faire le sexe avec Silvio Berlusconi. Le charmeur italien et homme politique a sa petite idée sur les attaques qui font de lui un pédophile : « Mieux vaut les jeunes filles qu’être un homosexuel », tout est dit!

Dans le petit monde des homosexuels une provocation de trop. Le milliardaire et sixième fortune mondiale en 2004, selon Forbes, est au-dessus des lois dans son pays. Femmes comme affaires, personne ne peut se pointer et lui faire ombrage. Les filles mineures, mais bien bâties et à son goût, peuvent espérer faire carrière en politique comme dans le privé, si Berlusconi le veut.

L’Europe parle d’un nouveau despote des temps modernes, il s’en tape. Les cris de tous les gouvernement européens au scandale, il s’en moque. Quand les Tabloïds ont parlé de toutes ses nuits de folies avec petites prostituées venues de l’Afrique du nord pour ses plaisirs, la justice italienne préfère regarder ailleurs. Berlusconi a un passé et un présent féminins chargés. Le sexe et les nuits de folies, il le pratique au vu et au su de tous. Les fillettes, il collectionne. Les plus belles lolitas, il écume. Tous les analystes son unanimes, le lapin italien a juré de se les taper toutes jusqu’a son dernier souffle. Et qui peut lever le doigt en Italie et le lui interdire? Bref du sang frais pour régénérer le milliardaire et homme d’affaires italien. Berlusconi ne demandait pas mieux. Quand on a l’argent et le pouvoir, soulever les petites et les montrer de quoi on n’est capable n’est qu’une question de formalités. Pour dire bien, l’homme vit bien et vivra toujours bien. Et pour cause, tous les soucis judiciaires lui passent sur la peau comme l’eau sur les plumes d’un canard. Sa fortune, il l’a bâti sut toutes sortes de blanchissements. La Mafia comme la Camorra ne s’aventurent à lui faire des soucis si lui même n’est pas le vrai patriarche. A son compte les médias italien, les banques, les grandes sociétés. Berlusconi en Italie est Dieu et esprit. Mais qui peut l’arrêter dans sa folie, avec des histoires de sexe áu quotidien, les party, le Bunga-Bunga? Berlusconi est un sexe symbole en plus des milliards qu’il possède. Mais le hic, est qu’il ne « tire » plus bien au lit selon une habituée au Bunga-Bunga. Interrogé, « c’est son argent je veux et je m’en tape du reste » s’exclame l’une des deux jumelles qu’il a coup sur coup soulevé les jupes. Sa femme, c’est tant mieux. Mme Berlusconi a depuis lâché son mari infidèle. Curieuse ironie, les filles ont pris position pour leur papa. Pour le moment, c’est un Berlusconi assis sur son fauteuil de premier ministre qui trouve les italiens et le monde ridicules. Aimé les femmes, ou est le problème semble t-il dire. Le reste n’est qu’une perte de temps pour des histoires de petits caleçons et de jupes..

Camus Ali  Lynx.info

Laisser une réponse