Bénin à vendre

0

Selon la lettre du Continent du 13 novembre 2013, l’ami de Ouattara Bony Yayi, président du Bénin aimerait tant des relations fortes avec la France. Lors de la tournée de Hollande en octobre à Dakar et Kinshassa, il avait déjà demandé un petit détour par Cotonou, mais il est resté sans réponse.

Maintenant il réitère, suppliant: « Le peuple béninois est prêt à vous accueillir, à la mesure de la qualité des relations séculaires entre nos pays ».

Et le Boy béninois d’émettre  » l’espoir que sa requête retiendra l’attention » de Missié Hollande. Parce que « soucieux de la nécessité de contacts permanents » il faut absolument que le Maitre vienne inspecter son vassal, qui n’a pas que du « Cotonou » à lui proposer, mais comme Ouattara, beaucoup de matières premières nobles et de premier choix à solder.

Shlomit Abel

Laisser une réponse