Avis de Recherche: Nicolas Lawson et Brigitte Adjamagbo introuvables!

0

Le tonitruant et bouillant Nicolas Lawson n’est plus repérable par le Lynx. Nos correspondants ont fait le tour du Togo sans retrouver le candidat le plus à même de gagner haut les mains les présidentielles au soir du 4 mars 2010. Aux dernières nouvelles il serait parti avec sa caravane vers le nord. Dans l’espoir que la miss ghanéenne n’est enlevée le « candidat national » du Togo. Elle lui reprocherait depuis de l’avoir truandé et de l’avoir fait remplir en vivres tout le temps son réfrigérateur sans que Nicolas le « National » ne fasse verser les tonnes de sacs de riz de l’Asie comme il avait promis dans le contrat qui les liait. Aussi, depuis que Pascal Bodjona a payé sa caution auprès des autorités ghanéennes afin qu’il soit libre de ses mouvements, l’ordre serait donné du haut au RPT qu’on suive l’homme avec la bible comme symbole à chaque mouvement. Au RPT on dit de lui qu’il a mille et un visages. Pauvre Nicolas qui t’a dit de mettre tes doigts dans cette faune aux lions !

Dans le même registre c’est la mamie de la CDPA Brigitte Johnson Adjamagbo qui est coincée entre son parti et les diplômes qu’on lui reproche d’avoir vendu il y’a 20 ans. Dans des pays sérieux, elle ne parlerait plus au nom des togolais. Mais nous sommes au Togo ! La mamie ,depuis qu’elle a quitté Paris, le Lynx l’a repéré à Gleï et à Atakpamé où 300 personnes sont venues connaître la nouvelle force gagnante de la CDPA. Quand on a trop de diplômes ,il arrive qu’on devienne amnésique sans le savoir.

Et Léopold Gnininvi qui a remis sciemment la mamie aux journalistes pour qu’on la dépouille de son passé le sait mieux que quiconque qu’il faisait d’une pierre deux coups: opération hypocrite d’une mutation au sein du parti et retour en force dans la politique au cas où le RPT revenait aux affaires. La stratégie, sinon sa stratégie consiste à revenir une fois Faure réélu au pouvoir en brandissant le CV de la mamie trop entaché à l’instar de celui de Pascal Bodjona devenu l’épée de Damoclès qui pèse sur le gouvernement de Gilbert Houngbo et sur les épaules de Faure.Tous les togolais qui auront retrouvés ces deux candidats sont priés de laisser un mot á l’adresse électronique du Lynx :[email protected]

Après tout, ils sont candidats et notre devoir de journalistes est de couvrir leur campagne.

Thierno Bokar Lynx.info

Laisser une réponse