Astuces pour faciliter l’orgasme chez la femme

0

L’orgasme est généralement associé, chez l’homme, à l’éjaculation et à des contractions musculaires rythmiques des muscles du périnée, chez la femme, à la rétraction du clitoris, à des contractions musculaires rythmiques périnéales et intra-vaginales…

L’orgasme, est la réponse physiologique qui a lieu au maximum de la phase d’excitation sexuelle. Il est souvent synonyme de jouissance extrême. Il est généralement associé, chez l’homme, à l’éjaculation et à des contractions musculaires rythmiques des muscles du périnée, chez la femme, à la rétraction du clitoris, à des contractions musculaires rythmiques périnéales et intra-vaginales.

Quand la communion entre les partenaires est proche de la perfection ou quand la femme est en parfaite harmonie avec elle-même, cet orgasme complet est un moment magique que certains appellent « la petite mort ». Ce nom est donné parce que la femme a atteint un tel degré d’excitation et de plaisir qu’elle a le sentiment d’arriver à un point de non-retour et peut avoir l’impression qu’elle va mourir. Elle est proche, en tous cas, de la perte de conscience.

I. L’orgasme féminin

De manière générale, quand une femme approche de l’orgasme, le clitoris en érection se retire sous le prépuce clitoridien, et les petites lèvres enflent, deviennent plus foncées et plus sensibles. Lorsque l’orgasme est imminent, le vagin diminue de volume, environ 30%, et se gorge de sang. Les muscles de l’utérus se contractent.

Au moment même de l’orgasme, l’utérus, le vagin et les muscles du bassin subissent une série de contractions musculaires. La lubrification naturelle du vagin est alors intense.

Après l’orgasme, l’afflux de sang disparait, ce qui fait que le clitoris sort du prépuce et reprend sa taille normale, en moins de 10 minutes.

II. Mais comment faciliter cet orgasme féminin

C’est bien connu, la femme (pour des raisons biologiques), a plus de mal à atteindre l’orgasme que l’homme. Voici donc quelques astuces qui permettront de rétablir l’équilibre.

Astuces pour la femme

Si vous mettez plus de temps que lui pour parvenir à l’orgasme, encouragez-le à passer du temps sur les préliminaires et faites en sorte que le rapport sexuel dure plus longtemps.

1. Comment retarder son éjaculation?

Stimulez-le et amenez-le à une excitation maximale, puis ralentissez le mouvement. Répétez cette tactique 7 ou 8 fois, avant de le laisser enfin éjaculer.

Alternez le sexe oral et le rapport sexuel. S’il est vraiment très proche de l’orgasme, demandez-lui de vous faire un cunnilingus, ou faites lui une fellation. Touchez le plus souvent possible son pénis : avec votre main, votre langue, ou votre vagin. Il sera moins sensible et ça durera ainsi plus longtemps. Vous pouvez aussi retarder son éjaculation en pressant la base de son pénis fermement pendant quelques secondes.

2. Mettez toutes les chances de votre côté.

Guidez votre partenaire en lui parlant : faites lui savoir ce qui vous fait de l’effet, ce qu’il pourrait encore améliorer. Assurez-vous que rien ne vienne vous perturber au moment crucial : débranchez le téléphone, et concentrez-vous sur votre plaisir au lieu de laisser vagabonder votre esprit. Votre capacité orgasmique risquerait de disparaître… du moins pour ce rapport. Si cela arrive, ne vous angoissez pas : vous aurez un orgasme la prochaine fois…

Essayez aussi de vous masturbez alors qu’il vous pénètre, ou demandez-lui de le faire: guidez-le en plaçant ses mains sur les vôtres.

Si votre lubrification vaginale n’est pas suffisante, cela ne signifie pas nécessairement que vous n’êtes pas assez excitée. Fatigue, stress ou phase du cycle menstruel peuvent aussi expliquer ce phénomène: n’hésitez pas à utiliser un gel lubrifiant. Masturbez-vous plus souvent, cela augmente l’appétit sexuel. Faites vos exercices de Kegel quotidiennement, cela vous permettra de resserrer votre vagin et d’augmenter votre capacité orgasmique.

3. Positions recommandées

La position d’Andromaque (vous êtes assise sur l’homme qui est couché sur le dos) est celle où vous avez le plus de chance de connaître le plaisir clitoridien : insérez son pénis dans votre vagin et stimulez votre clitoris en même temps. La position en levrette est également très efficace pour atteindre l’orgasme : demandez lui de vous stimuler le clitoris d’une main tandis qu’il vous pénètre profondément.

Astuces pour l’homme

Accordez du temps aux préliminaires : elle sera plus excitée, ce qui augmentera ses chances de parvenir à l’orgasme. Vous pouvez aussi l’amener à l’orgasme en la masturbant ou en lui faisant un cunnilingus avant la pénétration.

Pendant le rapport sexuel, ne changez pas de technique ou de rythme au mauvais moment : si elle est au bord de l’orgasme, cela risque de réduire vos efforts à néant.

Enfin l’orgasme entraîne généralement des effets physiologiques avant que les partenaires puissent décider de re-faire l’amour. On parle alors de « nuit d’amour » pour ceux qui réussissent à obtenir plusieurs orgasmes durant cette période (jusqu’à cinq-six fois, voir plus).

Lynx.info Santé

 

Laisser une réponse