Alpha : Passe au guichet,Alassane attend!

0

 

Ils sont nombreux en Afrique à dire une chose et son contraire. A faire de grand bruits pour rien et à se faire petit tout le temps rien que pour faire plaisir aux Européens voire aux blancs tout court. Alpha Blondy alias Seidou Koné (Dioula) est tout sauf ce qu’il dit dans ces chansons. Tantôt « Forces Armées Françaises partez de chez nous »! Tantôt « Forces Armées Françaises bombardez mon pays ». Il est de la même ligne que les logorrhées de chefs d’Etat qui pullulent en Afrique. Quand on veut faire un guichet plein, Alpha surfe sur le patriotisme. Quand on veut un peu d’argent pour la sortie d’un album, on se rabat sur un chef d’Etat. La rasta reconnaît au moins que Gbagbo n’a jamais manqué de lui venir en aide quand tout tournait rond pour lui. Pour l’organisation de la journée des musiciens, celui que Alpha a tourné le dos depuis, est allé jusqu’à lui mettre 50 millions F CFA dans ses petits pantalons, le message est d’Alpha lui-même. L’auteur de la célèbre phrase « les Baoulés ont dirigé, les Bétés aussi, il ne reste que les Mandé et après on peut parler de démocratie » est de nouveau dans les kiosques avec pour médias préférés la presse et les agences de presse françaises.

On croyait qu’il allait relever qu’on tue encore des Ivoiriens à l’ouest comme ce prêtre qui dit être débordé d’enterrer les morts. On croyait qu’il allait mettre la fumée de sa cigare en direction de ses frères d’Abidjan, de Guiglo et de San Pedro qui connaissent le pillage, le viol, les sévices les plus abjects et la mort. Pas un seul mot sur les viols de femmes. Sur Simone Gbagbo et son mari pas un seul mot avec l’humiliation infligée par les rebelles de Ouattara. La France vient de tourner un documentaire à sa gloire. Hasard de calendrier? Opportunité de le faire grand rasta de tous les temps. Mais pour qui roule-t-il ce bavard aux cheveux qui sentent un parfum de soufre? Les Ivoiriens, ne sont pas des sots, moins des idiots. Ils sauront qui était patriote et qui gueulait pour masquer sa félonie. On a vu le célèbre cinéaste de renommée mondiale Sidiki Bakaba aux côtés de Laurent Gabgbo et prendre les balles avec lui. Le reste de ces jeunes qui trompent leur monde de faire une guerre par la musique se sont révélé en Afrique être de petits traîtres.

Et Alpha Blondy n’a jamais pu garder une ligne. Que reprochait-t-il alors à Tiken Jah Fakoly qui s’était démarqué et s’était installé au Mali? Apprenez que tout menteur vit au dépend de celui qui l’écoute. Pendant ces quatre mois, et depuis qu’il s’est installé en France, il est temps de rentrer au pays Alpha. Un Mandé est désormais au pouvoir, et t’attend au guichet !

Camus Ali Lynx.info

 

Laisser une réponse