Affaire Lynx.info menacé par le couple OUATTARA : et si on en parlait ? (Première Partie)

0

 

Ce que je note de l’article du lynxtogo.info daté du 9 septembre 2011
 

Pour le peu que nous savons et en attendant la publication éventuelle de la correspondance adressée aux confrères de Lynxtogo.info, je note qu’une certaine Maître Céline  Lazek aurait adressé une mise en demeure visant à voir retiré un article publié par ledit journal qui traiterait Dominique Ouattara de femme fatale et croqueuse d’hommes, ayant des pratiques mafieuses et ayant aidé le sieur Ouattara à organiser des détournements de deniers publics en Côte d’Ivoire ; ce qui porterait atteinte à l’honneur dudit couple et à celui de la famille dite Ouattara.
 
Surpris par cette réaction envers un confrère qui n’a fait que publier une information tombée depuis fort longtemps dans le domaine public, je voudrais qu’il me soit permis de lever l’équivoque pour nous préparer à engager la contre-offensive dans cette guerre déclenchée par le couple Ouattara contre la Presse libre d’Afrique croyant qu’il la « gagnerait » comme celle de Côte d’Ivoire.
 
Je pense qu’il y a une grosse méprise
 
En effet, il y a une grosse méprise. D’abord parce que le Journal en ligne lynxtogo.info ne révèle pas des informations inédites et confidentielles sur la vie du couple Ouattara. L’article publié par lynxtogo.info sous le lien http://www.lynxtogo.info/oeil-du-lynx/afrique/1476-dominique-oauttara-femme-fatale-.html, a été publié longtemps avant par d’autres sites et est répertorié par le moteur de recherche Google 11 600 fois, le moteur de recherche Yahoo 24 200 fois, puis 24 700 fois dans le moteur de recherche Bing, etc.
 
Ensuite, je pense qu’il n’y a pas une famille Ouattara que formeraient Dominique et Ouattara. Il y a tout au plus un couple Ouattara. Oui. Il y a une différence entre famille et couple.
 
D’autre part, et c’est là où je suis le plus surpris, je ne crois pas que le couple Ouattara soit composé de gens respectables qui auraient un honneur à défendre. Peut-être que je me trompe. Mais pour ce que je sais de leur histoire commune ou individuelle, ces gens ne méritent et n’ont le respect de personne, en tout cas, pas celui de gens respectables.
 
Je m’explique mieux sur la question de l’honneur
 
Le seul baromètre de l’honneur dans les cités humaines, ce sont les règles sociales, les us et coutumes, les mœurs ou si vous voulez, la Morale, l’Ethique, la Loi, le Travail honnête et le fruit du Travail honnête.
 
Par exemple, pour être respectable chez les humains, il faut ne pas être atteint par un interdit ou ne pas enfreindre un interdit social. Si la Morale commande d’être honnête pour être respecté et avoir un honneur familial et personnel, eh bien, il ne faut pas se déshonorer par son comportement. C’est simple.
 
Si pour avoir un droit, il faut remplir des critères, des conditions et que vous usez de manœuvres frauduleuses pour avoir ce droit, sans en remplir les critères et conditions, et que la communauté venait à le découvrir, vous perdez tout honneur.
 
Si vous prospérez dans votre vie par la ruse, la tricherie, la manipulation, la fraude, pour atteindre un sommet, et que la communauté humaine le sait, vous n’êtes plus un homme respectable avec un honneur à défendre.
 
En tout cas, dans la société africaine, pour avoir un honneur à défendre, il faut au moins mériter le respect et la considération des autres en n’enfreignant pas les interdits sociaux et les lois. Peut-être que sous d’autres cieux, ce n’est pas le cas.
 
Ces postulats présentés plus hauts, appliqués à la situation du couple Ouattara, me confortent dans l’idée que ce « beau » couple n’a point d’honneur à défendre en Afrique.
 
Peut-être pour un professionnel qui reçoit des honoraires disproportionnés réglés avec l’argent volé dans un pays en pleine razzia aujourd’hui où à une époque plus tôt, était sans maître parce que son premier chef était malade et mourant, ce qui aura permis de truander l’Etat sans être inquiété, eh bien, pour ce professionnel là, il y a des raisons de penser que le couple Ouattara aurait un honneur à défendre.
 
C’est pourquoi je voudrais insister
 
En Afrique, le bien mal acquis ne donne pas l’honneur même si des personnes, en état de nécessité, vous tendent la main. Le baromètre de l’honneur, c’est une vie qui ne viole pas les interdits sociaux, les lois et les valeurs qui intéressent la Morale.
 
En Afrique et en Côte d’Ivoire, Ouattara a déjà été traité par la plus Haute Juridiction de ce pays, j’ai nommé la Cour Suprême, d’individu à la moralité douteuse pour s’être prévalu d’une nationalité douteuse et d’une ascendance douteuse. Ça c’était en 2000.
 
Pour ce qui est de Dominique, il est de notoriété que cette femme aurait visité le lit de presque tous les membres influents du Régime d’Houphouët-Boigny, et que sa fortune estimé à des plusieurs milliards aurait été le fruit de contrats de cession de biens immobiliers de l’Etat ivoirien dans lesquels Houphouët n’aurait vu que du feu. Le Député Mamadou Ben Soumahoro, ancien ami du couple Ouattara, le Chanteur Alpha Blondy, en ont fait un large écho en public et dans la Presse nationale.
 
D’autre part, une ombre opaque demeure sur les conditions dans lesquelles de Voltaïque depuis sa naissance jusqu’aux années 80, Ouattara devint subitement Ivoirien sans rapporter la preuve qu’il jouirait d’une double nationalité ou qu’il aurait été naturalisé par les voies légales. Pour ce gros doute qui lui vaut d’être traité de Mossi et d’étranger en Côte d’Ivoire, Ouattara ne peut avoir le respect des Ivoiriens.
 
Mieux, cet homme qui n’a jamais acquis la Nationalité ivoirienne, a réussi, avec la complicité de la France qui aura armé et appuyé militairement une horde de bandits, à occuper la fonction de « Président » de Côte d’Ivoire en enjambant les corps de 3 000 civils au moins et en continuant de faire des victimes chaque jour. Cet homme-là, n’a point d’honneur dès lors que ce qu’il est devenu, ce qu’il a, ce qu’il prétend être et, ce qu’il ambitionne d’être, sont assis sur le faux, le doute légitime et que le tout est trempé dans le sang de plus de 3000 civils.
 
J’attends donc que les amis, confrères et combattants pour la Révolution Permanente en Afrique, réunis au sein de lynxtogo.info publient la lettre de menace de l’avocat du couple Ouattara et tout autre message de menace, pour donner une réponse à ceux qui pensent qu’ils peuvent effrayer et museler la Presse libre d’Afrique.
 
Hier c’était le Journal le Temps pour un article de Hassane Magued publié sur Lynxtogo.info et intitulé « Invasion de l’Afrique : Quatre Daltons en Amérique pour prendre des instructions. »  C’est aussi le jeune Hermann Aboa et bien d’autres journalistes, qui sont jetés en prison sans jamais être auditionné. Aujourd’hui, c’est le Lynxtogo.info qui est visé comme pour couper le nœud gordien.
 
Mais comme la meilleure défense c’est l’attaque, le fameux couple Ouattara va comprendre dans les jours à venir, ce que signifie déclarer la guerre à la Presse libre.
 
 
A très bientôt.
                                      
Hassane Magued

Laisser une réponse