À quelques heures du scrutin, le Pr Aimé gogué, se veut plus ferme : je ne veux pas voir le logiciel « SUCCES » dans les bureaux de vote

0

COMMUNIQUE relatif au boycott du Système Unifié de Collecte et de Centralisation pour les Elections et les Statistiques (SUCCES).

En violation flagrante des dispositions des articles 101 (nouveau), 102 (nouveau) et 103 (nouveau) du code électoral, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) tente d’introduire un autre mode opératoire pour la centralisation des résultats du scrutin présidentiel dénommé Système unifié de collecte et de centralisation pour les élections et les statistiques (SUCCES).

Malgré, nos protestations et nos réclamations multiformes, la CENI persiste et veut à tous prix maintenir ce système dans le but inavoué de remplacer la traditionnelle fraude manuelle par une fraude informatique.

Le candidat de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), Tchabouré GOGUE, rejette catégoriquement ce procédé, peu fiable et contraire aux dispositions du code électoral (loi N° 2012-OO2 du 29 Mai 2012 ; modifié par la loi N° 2013-OO4 du 19 février 2013 et la loi N° 2013 du 22 Mars 2013).

Le candidat de l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), le prof. Tchabouré GOGUE, réaffirme qu’il ne reconnaitra aucun résultat proclamé par le biais du logiciel « SUCCES ».

En conséquence, l’Alliance des Démocrates pour le Développement Intégral (ADDI), demande à :
 tous ses représentants dans les Bureaux de Vote de refuser de s’associer à toutes procédures liées à SUCCES ;
 tous ses représentants dans les CELI à refuser de valider tous résultats parvenus au niveau de la CELI par le biais de SUCCES.

Enfin, ADDI demande à tous les autres candidats, qui disposent de représentants dans les Bureaux de Vote et dans les CELI à boycotter rigoureusement toutes les procédures et opérations de compilation de résultats par le biais de SUCCES.

Fait à Lomé, le 24 Avril 2015

Le Comité de Direction

 

 

Laisser une réponse