Vice et versa

0

 

Il est vice, pervers
Un vice et versa
Il est comme ça
Timide et sournois
Mais nocif et vicieux
Vicieux et malicieux
Véreux et pernicieux
Vice et pervers
Comme il l’est
Manière versatile
Pour un bon reptile
Partout glissant
Comme un innocent

Pervers le roitelet
Véreux et vicieux
Pervers et pervertis
Vice par-ci
Vice par là
Au-dessus de tout
Tout là-haut perché
À nos vies, accroché
Pour bannir nos vies

Il est là, tout gonflé
Tout petit mais fort
Une force bâtie
Sur la force brute.
Devant et derrière lui
Toute une horde
De soudards enragés
Dégainant facilement
Contre amis et frères
Parents et cousins
Étudiants et intellectuels
Opposants et journalistes
Vendeurs et commerçants
Libres penseurs
Ou simples citoyens.
Voilà une chauve-souris
Un fauve Fort ailé
Nous regardant de là-haut
Comme de sales insectes.

On est des millions oui
Des millions à grouiller
Sous le trône du roitelet
Dans les rues assassines
Sur les trottoirs dépavés
Sur les murs délavés
Dans les cases délabrées 
Et toujours courageux
Beaucoup plus forts
Que l’enfoiré pyaillard.
Combien de nos lucioles
Dans cette savane si vaste
Pourra-t-il donc écraser ?
Une force, une farce illusoire !

Et dire qu’un Monseigneur
Un serviteur du Seigneur
Aux ordres du Saigneur du peuple
Pour des dépositions ici non déposées
Court inutilement les rues d’Europe !
Attendons, demain, peut-être
Qu’on nous envoie, ô, sans honte
Sur la terre de notre humiliant refuge
Un Yark et un Gil pour notre baptême !
Ils sont fertiles d’imagination, ces gens-là.
Avec eux, rien n’est moins sûr.

Ça continuera ainsi…vice et versa.

Allemagne, le 19 Juin 2011.
Ali Akondoh

Laisser une réponse