Un prince saoudien arrêté avec 2 tonnes de cocaïne

0

Le prince était accompagné de quatre autres Saoudiens

Au Liban, les douanes de l’aéroport de Beyrouth ont arrêté le prince saoudien Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz, avec une quantité de drogue record, ont rapporté des responsables des services de l’ordre à Sputnik.

Qui a égaré sa brique de haschisch?

Lundi 26 septembre, le prince saoudien tentait d’embarquer pour Riyad avec près de deux tonnes de cocaïne et de Captagon. Cette quantité énorme de pilules de Captagon, drogue à base d’amphétamine, et de cocaïne rangées dans des caisses, a été découverte à bord de l’avion privé du prince qui devait se rendre en Arabie saoudite.

Le prince était accompagné de quatre autres Saoudiens, Bandar Ben Saleh el-Chirali, Yahahja Ben Chtchaïm Ben Chtchumari, Sijad Ben Samir el-Hakim et Mubarak Ben Ali el-Harisi, a précisé l’interlocuteur de Sputnik. Les cinq hommes se trouvent actuellement à l’aéroport et sont interrogés par la douane.

La production de pilules d’amphétamine est une affaire florissante au Liban et en Syrie, principaux pays sur cette route de la drogue moyen-orientale. De là, le flux de drogue s’achemine vers d’autres pays du Moyen-Orient et vers des pays du Golfe.

Sputniknews.com

{fcomment}

Laisser une réponse