UE, FMI, BM! : Ce graal de Faure Gnassingbé ! [Camus Ali]

0

Sauf que, l’esprit nouveau ici est tellement devenu ridicule…

C’est devenu pratiquement normal. Pour faire court, la honte je dis bien la honte a bien quitté la république pour s’engouffrer dans les fanges de la mendicité, laquelle mendicité encouragée et soutenue par des hommes politiques « dits » responsables. Nous sommes à l’ère du renouveau, ou encore l’ère « Faurevi ». Togo nouveau, esprit nouveau, le nouveau slogan pour les plumitifs de Faure Gnassingbé est connu. Sauf que, l’esprit nouveau ici est tellement devenu ridicule qu’il faille qu’on s’inquiète. Coup sur coup, on est devenu au Togo des mendiants pourtant avec à la clé des gros bras, une intelligence et une jeunesse pour travailler afin de sortir de la fatalité devenue un projet de société. Ainsi, on ne porte plus de gants pour miser gros sur les aideurs : « L’Union européenne double la mise », « 110 millions d’euros en faveur du Togo», « La lutte contre la pauvreté au Togo, priorité de l’Europe »…Voici entre autre, les titres que nous saoulent chaque jour que Dieu fait, le site de la propagande www.republicoftogo.com. Financé par l’argent du contribuable et curieusement au service du grand mensonge de la déformation. Décidemment le bandit Charles Debbasch a trouvé sous les tropiques une terre de prédilection et semble être au firmament de sa gloire. On aura tout vu !

Tenez, il ne se passe plus un jour où le pouvoir de Faure Gnassingbé ne soit pas reconnaissant à la Banque Mondiale, au FMI, à l’Union Européenne. Tout se passe comme si mendier ou mieux endetter le pays était devenu un indice de bonne gestion. Ainsi, tour à tour on a célébré le FMI qui serait venu rassurer la gestion ô combien saine du prince de la nation et de son vieillot ministre de l’économie, Adji Otteh Ayassor : « Le FMI note enfin que les perspectives de croissance demeurent positives à moyen terme », écrit le site de la propagande www.republicooftogo.com. Autant demander aux Grecs les raisons pour lesquelles le FMI serait à leurs yeux une calamité, une peste ! Mais, le Togo c’est le Togo. Tout ce qui est proscrit sous d’autres cieux, devient au pays de Faure Gnassingbé une référence, une norme, un indice…

Ensuite, les mêmes qui ont même mis Christine Lagarde a contribution afin que, son institution déclare que la croissance pour le petit groupe qui pille en toute impunité la république au Togo serait à moyen termes positif pour eux, et leurs familles, sont allés de nouveau chercher le frère siamois du FMI : la Banque Mondiale. Sur la même lancée, on célèbre Joëlle Businger, la nouvelle représentante à Lomé de cette institution contrôlée par les Américains. Ici aussi la règle a été bien respectée. Le site ne se fait plus même plus du souci et écrit : « En 5 ans, le portefeuille de la BM au Togo s’est accru de 22% avec des financements de l’ordre de 350 millions de dollars. ». Question a inconnue nulle ? Sincèrement, chers Togolais, votre pays ressemble-t-il à une nation dans laquelle la Banque Mondiale a fait déverser en cinq ans 350 millions de dollars ? Le débat est ouvert…

Camus Ali Lynx.info

 

 

Laisser une réponse