Togo. Objectif : Liquider Jean-Pierre Fabre !

0

 

Samedi noir à Lomé. Au moment où nous mettons sous lecture ces lignes, Jean-Pierre Fabre serait à la clinique Saint-Joseph suite aux blessures, après que, les militaires togolais aient déversé une pluie de gaz lacrymogènes  sur son toît. Sa maison « faurtement » gazé, les voisins dans le quartier Kodjoviakopé ou vit l’opposant ne sont pas aussi épargnés. Lomé est devenu une ville poudrière. On tire sur qui on veut. On frappe qui on veut . Et on jette en prison qui on veut. C’est dans cette atmosphère de fin de règne que Faure a choisi de colmater ce qu’il peut encore colmater en voulant rencontrer les différents partis d’opposition pour former un gouvernent de large union afin de baliser la voie pour les élections législatives selon le communiquer de la présidence. Refus catégorique du CAR après la rencontre. La CDPA du Pr Léopold Gnininvi et le PRR de Nicolas Lawson, deux partis qui forment un électorat de 0,0001% avancent déjà le nez.

Mais il y a une chose, bon opposant ou faux opposant, quand on a donné beaucoup de sa vie sans jamais se compromettre comme Jean-Pierre Fabre, le peuple doit prendre acte de la lutte que mène ce dernier. Pour moins que ca, on a vu Gilchrist Olympio trahir trois fois, tel Juda le peuple. Pour le moment, autour des faucons d’UNIR ou RPT c’est selon « les nostalgiques et les progressistes », le mot d’ordre est lancé : Liquider Jean-Pierre Fabre. Seul hic, personne n’a le courage de prendre les responsabilités de la mort de l’opposant si cela devrait arriver. Et justement le ministre de l’intérieur Latta-Gnama chargé de protéger les populations de Lomé et de l’intérieur dit aussi ne pas savoir qui donne l’ordre de gazer et de réprimer les Togolais. Drôle de pays !

N’Paka Gnakou Zimbabwé Lynx.info

 

 

Laisser une réponse