Togo. Elections 2015, Kofi Yamgnane caniche de la France ou candidat de l’alternance politique?

0

Le 24 octobre 2013 dernier, Mr KOFI YAMGNANE  le Franco-Togolais (tout comme les Gnassingbé et beaucoup d’opposants au régime cinquantenaire du TOGO), ancien ministre en France, sous François Mitterrand, a profité de la sortie de son essai « Afrique, démocratie introuvable »  sur Jeune Afrique  pour se relancer en campagne pour la présidentielle togolaise de 2015, lui qui a vu sa candidature invalidée en 2010 pour cette fameuse histoire  de confusion de date de naissance alors que celui qui est né dans un hôpital avant sa construction (à AFAGNAN CITY) a vu son dossier validé et même est devenu Président de l’arrêt public du TOGO.  Sacré TOGO, tu es unique !

Au moment où nous écrivons ces lignes, les Forces Armées Togolaises (FAT) s’apprêtent  encore à barbariser le TOGO en 2015, ce petit pays déjà soumis à la terreur de la famille GNASSINGBE depuis 1963  avec la complicité active et passive de toute la canaille de la CEDEAO, ces chefs d’Etat caniches de la France, prêts à « valider » les élections scandaleuses.

Cette candidature, du moins cette campagne de l’enfant de BANDJELI  n’est pas sans poser problème quand on sait les querelles mesquines, les luttes d’ego, les petits règlements de compte et la trahison qui sont le lot quotidien de nos opposants  qui  ont fait du statut d’opposant une profession, un gagne pain et prêts à aller voir l’enfant de SABINE  dans la nuit profonde par la « grille du coq ». Heureusement que même en empruntant la porte de derrière de la Présidence, le « GBANGBANA CLASSE », aigri de sa garde éternelle quand le  dactylographe leucémique collectionne les femmes de mauvaise mœurs, organisera une fuite d’informations. Le livre de la sagesse ne nous-t-il pas prévenu que tout ce qui est caché sera vu ?

Pendant que nos opposants, après leurs condamnations rituelles des élections frauduleuses sont au repos, du moins sont en train de réfléchir comment condamner les prochaines élections frauduleuses en 2015, cette entrée en campagne de Mr KOFI YAMGNANE appelle une réflexion sur l’ensemble de nos réflexions à propos de l’alternance politique tant souhaitée par tout le peuple togolais.

Les questions  qui continuent de tarauder mon esprit sont toujours les mêmes : Mr KOFI YAMGNANE est-il un agent de la France et si l’avenir du TOGO se décide-t-il dans les officines de la France à fric. ?

La France veut-elle organiser juste une danse de chaises ? La France veut-elle changer de caniche tout en conservant le même collier ?  Mr KOFI YAMGNANE  pourra- t-il avoir les mains libres pour instaurer le vrai socialisme du 21ès   à la bolivarienne sans que la même France n’utilise la paysannerie militaire togolaise contre lui ? Contrairement aux GNASSINGBE qui ont reparti inégalement les richesses to TOGO, Mr YAMGNANE va-t-il à son tour procéder aussi à une répartition équitable de la misère  ou pourra-t-il partager équitablement nos richesses sans compromettre les intérêts mafieux de la France?

Pour réduire les risques d’un énième échec politique de l’opposition, il n’est pas inutile de rappeler que deux des principaux obstacles au changement au TOGO sont l’opposition politique et les FAT.

L’opposition parce que si elle s’accorde sur la candidature unique de Mr KOFI YAMGNANE et que Mr FABRE, qui est incontestablement le leader de l’opposition et le plus populaire, accepte par défi, vision et humilité de s’aligner derrière cette candidature, l’opposition aura toutes les chances de mettre la France et les FAT  devant leurs responsabilités respectives dans leurs soutiens inacceptables aux GNASSINGBE; car le vrai problème de la grande muette c’est FABRE. Ainsi FABRE pourra être Premier Ministre de YAMGNANE et lui succédera  comme Président pour parachever l’œuvre de reconstruction et de réconciliation nationales.

Si FABRE et tous les autres opposants acceptent ce « contrat social » et toute l’opposition est très unie derrière la candidature unique de l’opposition menée par Mr KOFI YAMGNANE, ce sera le plus grand défi à la France, au Parti Socialiste Français et surtout à Mr François Hollande. Ce sera aussi un grand défi aux FAT qui constituent la colonne vertébrale du système RPT/UNIR qui ont toujours trouvé le radicalisme de FABRE comme cache sexe.

Ce sera un grand défi à nos opposants  qui se sont  toujours dédouanés de leurs  échecs politiques  en faisant tout reposer sur le pouvoir ; ce sera aussi un défi à nos  intellectuels qui auront prouvé qu’ils ne raisonnent pas au travers du prisme d’hommes enchainés et que la civilisation occidentale ne les a pas tournés la tête.

Enfin ce sera un grand défi au peuple togolais qui aura montré aux yeux du monde qu’il a dépassé le clivage nord/sud et qu’il est lié par une communauté de destin.

Et si malgré cette candidature unique de l’opposition derrière Mr KOFI YAMGNANE (si cela venait à se réaliser), les FAT confisquent une énième fois  le pouvoir au profit de ce système mafieux qui hypothèque l’avenir du TOGO, alors le monde entier saura, comme l’a dit BENJAMIN FRANKLIN, que la « rébellion envers les tyrans c’est l’obéissance à DIEU » et que le TOGO  connaitra les pires moments de son histoire politique. Je ne suis pas un oiseau de malheur pour mon pays le  TOGO et moins encore un apôtre de la violence mais mon éducation ne m’a jamais autorisé  à défendre des vérités douteuses et  j’ai eu la sagesse de comprendre  dès ma prime enfance que l’authentique liberté présuppose la responsabilité qui en découle et l’absence de toute sécurité. Si nous voulons être vraiment libres, nous devrons assumer nos responsabilités devant l’histoire car on est libre que responsable.

Paul  Lanwi  Lynx.info

Laisser une réponse