Robert Dussey : Cette « tête brulée » de Faure informe : « le Togo sera prioritaire de l’aide de la France en 2014 »

0

Et pourquoi encore s’étonner que le développement du Togo n’est pas pour demain quand un universitaire fait de l’ « aide » son dada , son « programme de société », sa plus grande réussite ? Alors, pourquoi s’étonner de voir l’ambassadeur de France au Togo entrain de déposer sur la chétive poitrine du Dr Robert Dussey une grosse médaille comme Légionnaire d’honneur de la France ? Quel grand mérite a t-il a eu à faire en faveur du peuple togolais pour avoir ces honneurs du maître blanc ? Maintenant, on a tout compris. Tant qu’il existera la France, il existera aussi des traîtres en masques blancs et peaux noires de Franz Fanon. Leur rôle est de détourner les peuples. Leur rôle est de laisser les peuples se coucher par terre afin que la France y dépose les pieds. Ô ! Quel est ce personnage, ce visage de pierre fusse t-il ministre qui exhibe au 21° siècle l’ « aide » comme une valeur ajoutée, un développement d’un pays ?  Diantre ! Qui est cette tête rasée, cette calvitie débordante de nullité que Faure Gnassingbé a placé comme ministre des Affaires Etrangères du Togo ? Si on comprend bien, cette phrase du journaliste Stephen Smith qui dit que: « Le taux de retour de l’aide française reste appréciable : pour 100 euros « donnés », 61 reviennent dans l’Hexagone sous forme de commandes » et qui a fait le tour du monde ne l’a point titillé les méninges. Alors, qu’enseigne t-il aux étudiants de l’Université de Lomé toutes les fois qu’il est devant eux ? Les tactiques à la mendicité ? Alors, pourquoi s’étonner de voir les quelques cheveux de son crâne s’évaporer dans la nature quand il n’a rien à apprendre à ses étudiants si ce n’est d’aller quémander ? Alors, pourquoi s’étonner de le voir aux côtés de Faure Gnassingbé comme ministre des Affaires Etrangères quand aucun Togolais ne connait son vrai poids politique ? Universitaire, conseiller ou encore prédateur des deniers publics, les mots ne manquent pas pour le qualifier. Mais tous le collent aux talonnettes comme un loubard de service, un vrai.  Ainsi, pour les fêtes de fin d’année, il peut du haut de ses un mètre quatre vingt cinq annoncer la bonne nouvelle : « La France a inscrit dans sa loi sur l’aide au développement, présentée en conseil des ministres le 11 décembre 2013, le Togo sur la liste des pays prioritaires, auxquels seront destinés, à partir de 2014, la moitié de ses dons et les deux tiers de ceux de l’Agence Française de Développement (AFD) »

Tant pis si on crie que l’aide française est une arnaque, un mensonge… Le but du ministre Robert Dussey  est de faire la pub gratuite à la France, pays donateur, attentif aux cris de pauvreté des Togolais. Avec aussi des journaux bidons de service pour véhiculer le message, la misère semble depuis devenue une fatalité .

Quand on sait que de cette tête «brûlée » a aussi eu à critiquer Laurent Gbagbo par médias interposés, on a envie de pleurer.

Djima Matapari Lyxnx.info

Laisser une réponse