Quelles conclusions tirées des résultats du dernier dialogue Inter-Togolais ?

0

Si l’objectif était de miser grand pour avoir l’essentiel alors l’opposition togolaise a réussi son paris. Effet, en parcourant l’accord de la dernière heure entre le RPT et l’opposition, nulle part ne figurent les reformes constitutionnelles et le partage a la proportionnelle du nombre des députes par rapport au nombre de votants par localité. Cependant il est à noter que l’essentiel a été acquis.

L’essentiel, c’est le libre choix des candidats aux législatures. Ce qui n’était pas évident pour le CST tant quelque uns de ses potentiels candidats restent injustement aux geôles du pouvoir. L’essentiel, c’est l’accès équitable des représentants dans chaque bureau de vote. Ce qui garantirait l’accès des PVs aussitôt après le contage des bulletins, et a fortiori la connaissance et la vulgarisation médiatique des résultats juste après le décomptage. L’essentiel c’est d’avoir des fons pour la campagne, tant notre opposition est si pauvre financièrement.

Mais attention ! Tous ces acquis ne représenteront rien si un plan minutieux de l’opposition ne s’en suit pas. Qu’ils sachent que jamais le RPT ne se tiendra pas prêt à organiser des consultations crédibles. Car pour lui ce serait signer son arrêt de mort. Il appartient alors a l’opposition d’anticiper sur les tournures que les choses prendront a partir de maintenant. Par exemple, quelles garanties ont les opposants que ce que le RPT/UNIR a signer sera implémenté ? Si le CST et l’AEC se posent les mêmes questions sans réponses que moi alors il y a danger dans la demeure.

Néanmoins, l’opposition togolaise reste à féliciter. Souvent critiquée et infantilisée par certains togolais, surtout les pseudo-intellectuels de la diaspora qui les jugent sur le tas, elle a su garder le cape. L’absurde, c’est arguer la stratégie politique de cette opposition comme si la science politique était applicable aux pesanteurs du cas atypique togolais. Voila une dictature qui n’a d’égale sur la planète terre que la Corée du Nord ou nul(le) n’ose parler d’opposition. Et pourtant les Togolais avec leur oppositions a la dictature militaro-monarchique ne baissent point les bras. Ma pensée particulière va vers Mr. Fabre. Marcher presque jour pour jour pendant trois ans pour revendiquer une situation d’injustice il faut le faire. L’histoire retiendra votre bravoure. Pour le reste ce n’est qu’ineptie.

Peuple Togolais par ta foi et ton courage la nation Togolaise doit renaitre et elle renaitra. Vivement que ce soit au soir du 25 juillet 2013.

M.I. (Alexandrie-Virginie-USA)

Laisser une réponse