Pourquoi Patrice Talon président démocratiquement élu réserve t’il sa première visite au mal élu, Faure Gnassingbé ?

0

C’est un geste qui semble anodin, mais qui, a bien l’analyser peut avoir une portée très significative! Pour sa première sortie, et tenez-vous bien, juste pour le président togolais à sa cérémonie de prestation de serment, Patrice talon, largement et démocratiquement élu avec un score très honorable de plus de 65% des voix a jugé bon de se déplacer lui-même pour rencontrer le Président à la réputation sulfureuse, le mal élu, je veux nommer Faure Gnassingbé.
Ce déplacement soudain et inutile doit cacher quelque chose. Pour ce genre d’invitation, (à l’exemple du message de félicitation adressée a Patrice Talon par Faure Gnassingbé) il y a les canaux de la diplomatie : Lettre d’invitation remise par ambassadeurs, ou envoyés spéciaux. A chaque fois

Ce n’est pas le déplacement en tant que tel qui pose problème, mais plutôt la destination du déplacé qui a quelque chose de troublant. On est tenté de se demander pourquoi pas le Sénégal, le Burkina Faso, le Ghana ou que sais-je encore. La distance ou la proximité du Togo peut-elle plaider pour le choix de ce pays? Pas forcement, car le Benin a aussi une frontière avec le Burkina, et surtout Patrice Talon a pris les airs. Il n’est pas allé à pieds ou au vélo.

Il faut remarquer qu’à chaque fois qu’un pays de la sous-région réussit à franchir le pas de la dictature pour arriver au pluralisme démocratique, ou à chaque fois qu’un pays proche réussit une élection démocratique avec une transition douce, l’optimisme qui nait chez les Togolais (englués dans plus de 50 ans de dictature du Père de du fils combinée) redescend au niveau zéro, et pour cause. A chaque fois qu’un chef d’état africain réussit à se faire élire de façon démocratique, a la place des espoirs suscités, c’est une douche froide que les Togolais et Africains en général reçoivent.

Lorsqu’en Novembre 2014, au sommet de la francophonie, François Holland tentait de mettre en garde les chefs d’Etats africains tentés, dit-il, “de se maintenir au pouvoir coûte que coûte en réécrivant la constitution de leurs pays” et ce aux lendemains du soulèvement populaire qui a vu le départ du pouvoir de Blaise Compaoré, ce fut le grand démocrate Macky Sall du Sénégal, président démocratiquement élu qui a volé au secours de ces pairs dictateurs en accusant François Hollande de paternalisme vis-à-vis des dirigeants africains et a rejeté ce qu’il a qualifié de ‘leçon de démocratie venant de la France’.

On a vu le jeu que le Président Ghanéen, proprement élu était venu faire au Togo pour tirer d’affaire son frère et ami, Faure Gnassingbé, dictateur de son état, et fils de dictateur. Il fut accompagné dans sa sale besogne du putschiste et mal élu Alassane Ouattara et leur mission consistait à jeter de la poudre aux yeux de la fiotte et corrompu Jean-Pierre Fabre et acolytes, afin que Faure Gnassingbé soit déclaré vainqueur à tout prix.

Nous passons sous silence l’accueil que réservait Yayi Boni, président sortant du Benin à Faure Gnassingbé qui campait littéralement dans le palais présidentiel béninois pour des parties de jambes en l’air.

Nous avons aussi en mémoire le rôle que Macky Sall, Faure Gnassingbé et Yayi Boni ont tenté de jouer au Burkina, pour faire revenir Blaise Compaoré et ses sbires au pouvoir, après qu’il fut chassé par la rue. N’eut été la vigilance des patriotes Burkinabè, le plan démoniaque des putschistes aurait dû être validé.

On se rappelle également de comment les Présidents Africains ont aidé la France à enlever du pouvoir le Grand Patriote, et président Emérite Laurent Gbagbo par les armes pour installer à coups de canon français et onusiens Alassane Ouattara au prix de millier de morts.

C’est très clair que le Togo est victime d’un complot international, et les figures de proue de ce complot sont la France (assisté par ses marionnettes africaines) les Américains, l’Israël, pour ne citer que ceux-là.
Patrice Talon à peine élu est-il déjà membre du club ‘anti-peuple togolais”? Attendons de voir.

New-York ce 04 Avril 2016

Koffi Apati-Bassah

{fcomment}

Laisser une réponse