Patrick Kodjovi Senam Bolouvi, demi-frère de Faure Gnassingbé, patron de Havas Média Togo

0

L’enquête diligentée par les juges financiers français pour corruption d’agent public dans les concessions des ports de Lomé et Conakry qui aboutit le 8 avril dernier à la perquisition du siège du groupe Bolloré en France visait Jean Philipe Dorent, dirigeant de Havas, une société de communication appartenant à Vincent Bolloré (60% des actions) et au service des compagnes électorales des dictateurs en Afrique.

Les juges sont convaincus que Vincent Bolloré a obtenu la gestion des ports de Lomé et Conakry par l’entremise de sa société de communication Havas. En Guinée, des sources bien renseignées persistent et signent que Havas aurait soutenu la campagne électorale d’Alpha Condé. Jean Philipe Dorent ne dément pas l’information, mais tente de minimiser en ces termes dans le journal Le Monde : « C’est un fantasme que de penser qu’un coup de main à la campagne d’un candidat à la présidentielle qui faisait figure d’outsider comme Alpha Condé permettrait l’obtention d’un port ».

Qu’en est-il de Lomé où les mêmes soupçons pèsent sur le groupe Bolloré qui a eu la concession du port par un contrat classé secret d’Etat pour 35 ans? Après avoir fait main basse sur le port de Lomé, le groupe Bolloré, pour amadouer les pauvres togolais, s’est lancé dans la création d’espaces de loisirs dénommés « Blue Zone ». Le premier responsable de Bolloré Africa Logistics et Togo Terminal a pour nom Charles Gaffan. Un ami et confident de Faure Gnassingbé qu’on retrouve aussi dans la galaxie de la toute puissante Directrice de cabinet de la Présidence et ministre du Développement à la base, Victoire Noellie Dzidudu SidemehoTomegah-Dogbé.

La société de communication Havas est également présente au Togo. Une petite investigation permet de localiser ses bureaux au 23 angle rue de l’Entente et Manga à l’étage de l’immeuble de l’ancien café de Paris. Dénommée Havas Média Togo, elles est pilotée par Patrick Kodjovi Senam Bolouvi. Ce dernier se trouve être le demi-frère de Faure Gnassingbé (fils de sa mère). Havas Média Togo serait sollicitée par plusieurs sociétés d’Etat et certaines sources croient savoir qu’elle détiendrait un contrat de sous-traitance de l’actualité internationale à la Télévision nationale (TVT).

Le 21 mars 2015, Patrick Kodjovi Senam Bolouvi était aperçu aux côtés de son demi-frère Faure Gnassingbé dans une tournée de pré campagne électorale du locataire de la Marina qui l’a conduit tour à tour à Tsévié, Gapé Centre, Gapé-Kpodji, Wonugba, Gamé, Glékopé, Agbélouvé. Charles Gaffan, responsable du groupe Bolloré au Togo, ami personnel de Faure Gnassingbé, Patrick Kodjovi Senam Bolouvi demi-frère du chef de l’Etat, les liens sont très forts, les collusions, les complicités établies, ce qui permet de conclure que les éléments du puzzle se mettent en place.

Ce réseau a-t-il servi de canal pour un marchandage financier et une facilité de concession du port de Lomé à Bolloré pour 35 ans ? L’enquête de la Justice française suit son cours, celle de la presse aussi. Bon à suivre.
Mensah K.

L’ALTERNATIVE

{fcomment}

Laisser une réponse