Où est donc passé FABRE, le chef de file de l’opposition ? [Edito de Nativité Kponsouvi]

0

Et le premier d’entre eux, Jean-Pierre Fabre est certainement le plus irresponsable de tous !

Mais où est donc passé Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition togolaise ? Depuis qu’il a présenté son Mémorandum indigeste et stupide, on ne le voit plus, on ne l’entend plus ! Depuis quelques jours, le débat politique tourne autour du documentaire sur « l’enfer de la prison civile de Lomé » de l’inénarrable Zeus AZIADOUVO, les perspectives éventuelles de la monnaie unique de la CEDEAO en 2020, la rentrée scolaire et universitaire prochaine, la problématique de la passation des marchés publics au Togo, la flambée du prix du bol de maïs, etc. En dehors de la société civile (dont certains membres, comme la plateforme contre la vie chère, qui ont manifesté à 18 ou 20 seulement, et dont trois membres se plaignent d’avoir été déshabillés et enfermés dans les locaux des forces de l’ordre) et de la presse, aucun leader politique de la place ne semble préoccupé par le sort des togolais et des togolaises. Et le premier d’entre eux, Jean-Pierre Fabre est certainement le plus irresponsable de tous ! A plus de 60 ans, il ne sait toujours pas que quand les élections ont lieu au Togo, c’est au Togo que les résultats doivent être publiés par la Cour Constitutionnelle ! Si vous le traitez de nigaud, on vous dit que vous l’insultez, alors que ce mot lui va comme un gant ! Il ne sait pas, en tant que chef de file de l’opposition, que toute la vie politique est suspendue au-dessus de la tête du Président de la République et du chef de file de l’opposition ! A plus de 60 ans, il ne sait pas qu’un député, surtout de l’opposition, doit présenter des projets de lois au Parlement !

Ces projets seront votés ou non selon le rapport des forces à l’Assemblée nationale, mais le peuple voit et juge si son opposition est vraiment responsable ou si c’est une opposition mouton, dirigée par un bélier !

Si l’opposition avait présenté un projet de loi instituant une assurance-maladie au Togo, et que le gouvernement vient l’instituer après, le peuple dira que c’est une proposition venant en premier lieu de l’opposition!…

Si l’opposition avait présenté un projet de loi rendant l’école obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans au moins, ce serait au crédit de l’opposition si le gouvernement aborde cette question après !…
Si l’opposition avait présenté un projet de loi demandant que l’école soit gratuite jusqu’au CEPD, ce serait toujours au crédit de l’opposition, avant que le Président ne vienne l’instituer !…
Si l’opposition avait présenté un projet de loi de modernisation et d’humanisation de nos prisons, le documentaire de ZEUS AZIADOUVO et de LCF n’aurait plus sa raison d’être, et de toutes les façons, ce n’est pas un documentaire qui va améliorer les conditions de nos prisonniers au Togo, mais c’est l’action des élus du Peuple, toutes tendances confondues !

Mais hélas, l’opposition n’a présenté, depuis l’avènement de la démocratie au Togo, qu’une seule fois un projet de loi de révision constitutionnelle, un projet de loi déjà présenté par le gouvernement, et rejeté par 63 voix sur 91 députés, avec une abstention !

Il faut être des cancres pour se ridiculiser ainsi au Parlement !

Motion de censure ! Depuis 2007 où l’Assemblée nationale fonctionne à plein régime, et surtout depuis 2013 et la mise en place de la nouvelle législature, aucune motion de censure n’a été déposée par notre opposition ! Demandez à Jean-Pierre Fabre, le chef de file de cette opposition, le sens de cette procédure, et les avantages de son application, et il va vous dire qu’il va aller demander d’abord à la francophonie sa signification ! Il ne sait pas qu’une motion de censure, même rejetée, a un impact sur le gouvernement, puisque le sujet ayant motivé cette motion de censure, est largement débattu au Parlement, et le débat est retransmis en direct sur les télévisions ! Par exemple, la question de la modernisation et de l’humanisation de nos prisons aurait pu être prise en compte par Fabre et les députés de l’opposition, et un beau coup aurait été que le sujet de cette motion de censure soit le documentaire diffusé par LCF. Le chargé de communication bis de l’ANC, Zeus AZIADOUVO aurait dû remettre un tel document à Fabre pour diffusion au Parlement, et le débat aurait été édifiant ! Mais les intelligences de FABRE et AZIADOUVO, mises bout à bout, n’ont pas la capacité de penser à cette solution ! Voici un dialogue qui aurait pu être entendu au Parlement : Dama Dramani : « Honorable FABRE, comment avez – vous obtenu ce document vidéo ? » ; Jean-Pierre Fabre : «Je l’ai reçu par courrier anonyme, puis je l’ai visionné »

Selon Zeus AZIADOUVO, la même question lui a été posée par l’agent du SRI qui l’a convoqué ; et au lieu de donner une réponse comme celle de Fabre, ci-dessus, pour éviter les ennuis, il répond bêtement qu’il ne veut pas livrer la source de ses informations, ce qui veut dire qu’il connait ceux qui ont tourné le film, du moins celui ou celle qui lui a remis le document vidéo ! Si le régime de Faure Gnassingbé était une dictature, comme il se plait bêtement à le crier sur tous les toits, on lui aurait mis des électrodes chargées d’électricité sur son « atoto » de zizi, et il aurait livré le nom de ceux qui ont tourné le documentaire en moins d’une minute !

Interpellation d’un membre du gouvernement ! Fabre Jean-Pierre Fabre ne l’a jamais fait depuis qu’il est député ! Demandez –lui comment cela se passe dans un cas d’interpellation, et il va vous dire d’attendre qu’il aille d’abord consulter les petits crabes de la plage de Lomé, pour demander leur éclairage !…

Voilà, c’est un tel individu qui veut être Président de la République du Togo ! Cet homme est un farceur, qui ne peut même pas faire un bon préfet de la plus petite préfecture de notre pays ! La grande question est de savoir s’il fera son apparition encore au Parlement, puisqu’il se dit Président de la République, en plus de son titre d’Honorable député ! Mais il ne connait pas la honte, notre Fabre frelaté ! Pardon, qu’il joue d’abord correctement son rôle de député au

Parlement !

N’importe quel énergumène ne peut et ne doit pas accéder à la magistrature suprême ! Ce serait une grosse injure jetée à la face du peuple togolais !

Nativité KPONSOUVI
 

Laisser une réponse