Nouveau rebondissement dans l’affaire Eugène Attigan Ameti: Un Béninois naturalisé togolais en cavale. Panique au sommet de l’armée

0

Il est recherché à l’heure actuelle par les services belges, le pays dans lequel il vit et opère souvent. De la famille Logossou, le présumé trafiquant de drogue est aujourd’hui en cavale. Les services togolais et leurs homologues belges qui le recherchent activement n’ont pas encore réussi à mettre la main sur lui. A en croire des sources, c’est le cas Eugène Attigan Ameti qui a permis aux services américains de découvrir le réseau auquel appartient ce nommé Logossou et d’alerter les autorités belges à cet effet. D’autres sources révèlent que ce trafiquant a des accointances avec certains officiers de l’armée togolaise qui viennent lui rendre visite à chaque fois qu’il arrive au pays.

Le sommet de l’armée togolaise polué de drogue

Les services américains ,belges et togolais sont unanimes qu’il faut avoir le sieur Logossou vivant que mort.Des officiers togolais auraient lancés parallèlement le code de tuer pour que ce dernier emporte les noms dans son caveau.La famille Logossou craint que la mafia de drogue au sein de l’armée soit le plus rapide : « Un jeune militaire est arrivé tard dans la nuit pour nous dire qu’il cherchait notre fils pour le protéger.Nous avions compris le message » Une habitante du quartier raconte :« Souvent chez lui à Agoè, les gens remplissent des fiches d’audience pour pouvoir le voir. Sa maison est pleine à craquer lorsque ceux-ci apprennent son arrivée ». Une autre source rapporte : « Les officiers en civiles sont toujours dans le quartier quand il est souvent là.Nous pensions que se sont des visites de courtoisie. » Au sein de la maison familiale sise à Tokoin-Doumasséssé à côté du Centre National de Transfusion Sanguine, tout le monde dit qu’il est homme d’affaires . Au même moment, des informations dignes de foi font état de ce que ce présumé trafiquant de drogue est aussi poursuivi dans certains milieux pour escroquerie, faux et usage de faux. Il doit même beaucoup d’argent à des compatriotes résidant en Europe qui ont eu la malchance de lui confier des sous pour leurs proches au pays. « Mon frère est en courroux contre lui à l’heure où je vous parle. Il lui a remis en mains propres 3 millions pour nous mais, une fois arrivé ici, le gars a gardé les sous et n’a rien dit », a rapporté Yaovi, petit frère d’un compatriote vivant en Europe. D’autres cas de détournements de fonds sont signalés. Un diplomate désabusé qui a requit l’anonymat au micros du Lynx le dit clairement « Le Togo n’a jamais aussi été un Etat poreux » Titikpina et sa bande vont-ils enfin prendre les requins et laisser les sardines tranquilles ?

Severin Gomaro  Lynx.info

Laisser une réponse