Manipulation politique au sommet

0

 discours aux antipodes de la réalité

 « L’art de gouverner n’a produit que des monstres » Saint-Juste


Les vainqueurs sont ceux qui écrivent l’histoire.Aujourd’hui  Faure est un héros. Kpatcha est un pestiféré,un damné un malpropre un terroriste.Celui  qui fût le héros,leur héros est devenu  leur raillerie,le conspirateur,le terroriste.Au RPT les mots ne manquent plus pour ternir celui par qui bon nombre doive leurs sièges de députés au parlement.Un nostalgique de Kpatcha lâche le mot : « Si on savait que Faure est capable de tous ces coups fourrés »

Faure vainqueur du 12 avril dernier sait dans le tréfonds de sa conscience qu’il ne mérite pas plus que Kpatcha ce fauteuil laisser par le père défunt.Dans son discours á la nation,le vainqueur a su quoi dire pour s’attirer la sympathie de la communauté internationale et de ses amis : « Avec le concours actif du gouvernement, une politique résolue de développement de l’Etat de droit et de réinsertion du Togo dans la communauté internationale a été suivie. Les relations avec les bailleurs de fond ont été rétablies et le crédit du Togo restauré »Le ministre des affaires étrangères espagnol venu pour une visite lance le soutien : « J’ai apporté au président l’appui des partenaires internationaux du Togo en cette semaine où le pays a connu des événements dramatiques qui auraient pu remettre en cause tout le processus démocratique »La réalité n’est pas autour des lignes de journaux,elle n’est pas non plus dans la bouche des vainqueurs du 12 avril.La réalité se trouve au sommet des dirigeants politiques et militaires du RPT.En témoigne les hésitations pour un congrès du RPT,la lenteur dans les reformes institutionnelles et constitutionnelles prévues par l’APG. La  nouvelle trouvaille de Faure et du RPT avec le machin du CPDC, les diverses interprétations du code électoral,le mensonge de chiffres comme réussite économique,la mendicité auprès des pays travailleurs comme pierre angulaire de réussite et de consolidation de l’amitié du Togo avec les autre pays du monde  Faure est bien conscient  qu’entre lui et Kpatcha aucun avocat de ce monde ne peut les défendre pour les crimes commis en 2005. Mais pour légitimité le vaincu aujourd’hui Kpatcha en a fait ses preuves : député élu á une large majorité dans son fief de Kara sur la même liste avec l’honorable Bernard Walla. Faure lui est encore assis sur ces flaques de sang d’innocents togolais incapables ne serait que par humanisme de dédommager les familles de ses victimes .

Camus Ali

Laisser une réponse