Mamoudou Gassama, un Malien sans papiers qui a sauvé un enfant « régularisé avec un emploi »

0


Emmanuel Macron reçoit Mamoudou Gassama, 22 ans, au palais de l’Elysée, lundi 28 mai dans la matinée
(AP Photo/Thibault Camus, Pool)

Mamoudou Gassama a escaladé quatre étages pour sauver un enfant accroché à un balcon parisien. Il devrait également intégrer le service civique des sapeurs-pompiers.

« Tous les papiers vont être régularisés », a assuré Emmanuel Macron lors d’un échange, diffusé sur sa page Facebook, avec Mamoudou Gassama. M. Macron lui a également proposé d’entamer les démarches en vue d’une naturalisation, ce que M. Gassama a accepté.

Le jeune Malien sans papiers avait secouru, samedi 26 mai, un enfant de 4 ans suspendu dans le vide à un balcon et ne tenant qu’à une seule main, en escaladant en une trentaine de secondes et à mains nues les quatre étages d’un immeuble du 18e arrondissement de Paris. Les faits se sont déroulés aux environs de 20 heures, selon les pompiers et des sources policières, confirmant une information du journal Le Parisien.

La scène, spectaculaire, qui a été filmée par des passants ébahis, a été vue plusieurs millions de fois sur Internet pendant le week-end. « Par chance, il y avait quelqu’un qui avait une bonne condition physique et qui a eu le courage d’aller chercher l’enfant », ont précisé les pompiers, qui rappellent que, dans ce genre de situations, il faut alerter les pompiers le plus vite possible.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a félicité le sauveur « pour son acte de bravoure qui a permis de sauver hier soir la vie d’un enfant ». Elle a ajouté sur Twitter :

« Il m’a expliqué être arrivé du Mali il y a quelques mois en rêvant de construire sa vie ici. Je lui ai répondu que son geste héroïque est un exemple pour tous les citoyens et que la Ville de Paris aura évidemment à cœur de le soutenir dans ses démarches pour s’établir en France. »

L’adjoint à la Mairie de Paris chargé du logement, Ian Brossat, a précisé que l’homme était « un sans-papiers arrivé du Mali en septembre ». « Avis à ceux qui crachent sur les migrants à longueur de journée. Merci Mamoudou Gassama », a ajouté l’élu PCF.

Le Monde.fr avec AFP

Laisser une réponse