L’orgasme, comment le provoquer?

0

Selon Shere Hite dans « le nouveau rapport Hite », il n’ y a qu’une seule façon de provoquer non pas un mais de multiples orgasmes intenses chez une femme : son clitoris. Oui, Homme tu peux te la jouer court, rikiki, énorme ton égo. Au final c’est la Femme qui a la clé du pouvoir. D’ailleurs le sexe ce n’est pas forcément une affaire de deux personnes, c’est juste une affaire de « soi » … et de savoir bien faire. La clé du bonheur, ne la cherchez pas ailleurs, suivez le guide!

 

Du doigt, tu joueras!

Nombreuses femmes enquêtées par notre Shere HITE* dans son si lourd et indispensable livre pour toutes femmes sachant coucher avouent timidement que seul le clitoris peut provoquer un immense plaisir à leur corps. Il faut pour ça que l’homme avec qui elle partage ce moment de plaisir s’attarde « beaucoup » sur cet endroit , la PHASE PREPARATOIRE, le rechauffement, le préliminaire quoi! ce n’est qu’après avoir atteint l’orgasme clitoridien que la femme apprécie une pénetration -vaginale bien sûr!

Elles avouent même qu’une petite séance de masturbation suit l’acte si l’homme n’a pas été à la hauteur! Comprenez que si une femme a été satisfaite d’une simulation, c’est juste parce qu’elle s’est masturbée pendant que Monsieur se douche, Quel art!

Le coït, comme d’habitude?

Pourquoi diable les hommes fassent-ils l’amour à leurs visions et conceptions? S’acharner à nous monter dessus comme si nous étions un atélage? qui plus est dans l’obscurité et pendant seulement un « fews » minutes, vite fait mal fait… « dedans dehors ». Cela devient même un rite: une fois toute les semaines, le samedi soir ou après le « zoma manifika »: les jeux du prélude (toujours trop brefs) puis la pénétration.

D’un côté il ne faut pas se mentir, il y a les femmes « coincées » , des jeunes filles qui se la jouent modèle ‘sois une sainte et tais-toi’. Le genre Maria Manjaka qui se dit être vierge jusqu’à l’âge de 35 ans, « je me préserve pour mon futur mari ». Qu’est ce qu’il en a à cirer? Mais faut pas dire ça, ce sont surtout ces jeunes demoiselles à l’allure d’une sainte qui sont les plus cochons au lit. L’effet de l’interdiction ça ne donne qu’un excès de soif, c’est pas bon signe! Tu pourras te retrouver avec une nympho qui demande à ce qu’elle soit pénétrer jusqu’à 6 fois par jours, que même ta douche matinale elle te l’interdira.

Mais que veulent donc les femmes?

ORGASMER, tout comme toi imbécile! Connaitre cette sensation qui te fait tant crier et pourquoi t’as envie de le faire vite fait pour atteindre ce summum de plaisir. Bin tiens c’est justement ça la révolution sexuelle.

Selon le rapport de Shere HIte toujours, les femmes pendant le coït ont des sensations plus diffuses; en dehors du coït, elles sont plus intenses. « Avec pénétration, ils sont moins aigus »;  » L’orgasme clitoridien est plus fort, avec la pénétration du pénis, il est faible, décevant et extrêmement frustrant » Et femme, tu ne serais pas un peu égoiste sur le plan sexe, finalement?

La réponse est non, beaucoup de femmes durant de très long moment ont subies par amour, par gentillesse ou par éducation la pénétration sans avoir orgasmer, sans avoir senti aucun plaisir réel. Aujourd’hui, plusieurs d’entre elles se trouvent emprisonner de cette image qui leur colle à la peau, une femme qui aime le sexe est une dévergondée! Du coup elles subissent plutôt que d’agir et de devenir acteur. Ainsi la masturbation devient un abri favori pour survivre de la frustration.

L’homme qui comprend la femme.

-Pour donner du plaisir à la femme il faut:

« Des caresses douces mais fermes, avec un rythme soutenu »

« Ne pas changer de position la main ou le doigt, car le niveau d’excitation atteint diminue immédiatement »

« Les frottements trop rudes et trop appuyés ne font qu’irriter le clitoris »

» Des mouvements fermes, rapides, réguliers, qui augmentent en force (fermeté) et en rapidité à mesure que l’orgasme approche »

à suivre…

*Shere hite, Le nouveau rapport Hite. Ed j’ai lu, 2004

Lynx.info Santé

 

Laisser une réponse