Le Pr Aimé Gogué Tchabouré cogne dans une lettre réponse la Présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale

0

Contrairement à votre déclaration, je regrette de vous dire que la pluralité de candidatures n’a conféré aucun caractère démocratique à ce scrutin.

ALLIANCE DES DEMOCRATES POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRAL (ADDI)
——————————————————

Lomé, le 10 Mai 2015

Le Président National
N/R : N°0050/ADDI/2015-KA

A

A Madame la Présidente du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN)

Objet : Réf n° 247/15/HCRRUN

Madame la Présidente,

J’accuse réception de votre déclaration suite à l’élection présidentielle du 25 avril 2015.

Je partage votre point de vue que ce scrutin s’est déroulé dans la « paix ». Pour cela nous remercions aussi la population togolaise pour ce comportement constant nécessaire à des avancées de la démocratie dans notre pays. Malheureusement, nous ne croyons pas que cette « paix » que nous vivons au Togo et qui a prévalu le 25 avril dernier soit celle voulue par les populations qui aspirent à la justice et à la liberté.

En effet, comme le disait le Pape Jean Paul II en 2002 : « La prière pour la paix n’est pas un élément qui « vient après » l’engagement de la paix. Au contraire, elle est au cœur de l’effort pour l’édification d’une paix dans l’ordre, la justice et la liberté…Prier pour la paix signifie pour la justice. ».

Contrairement à votre déclaration, je regrette de vous dire que la pluralité de candidatures n’a conféré aucun caractère démocratique à ce scrutin.

Le comportement républicain que vous souhaitez que nous adoptions est-il illustré par le triste spectacle que nous a offert le Président de la CENI en direct à la TVT lors de la proclamation des résultats provisoires ?

Je me permets de partager avec vous cette réflexion du Pape Benoît XVI, premier souverain pontife contemporain à avoir volontairement abdiqué : « Si en définitive, mon bien être personnel, mon intégrité sont plus importants que la vérité et la justice, alors la domination du plus fort l’emporte ; alors règnent la violence et le mensonge… Souffrir à cause de l’amour et pour devenir une personne qui aime vraiment, ce sont des éléments fondamentaux d’humanité ; leur abandon détruirait l’homme lui-même. ».

Pour l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), il est de la responsabilité de tout togolais, notamment des responsables d’institutions de la République comme vous, d’œuvrer pour la promotion des valeurs d’intégrité, de transparence et d’équité en vue l’avènement d’une véritable paix et une avancée de la démocratie dans notre pays.

Pour bâtir le « Vivre-Ensemble » au Togo, nous devons commencer par ne pas nous réjouir du processus électoral de 2015.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l’assurance de ma considération distinguée.

Professeur GOGUE Tchabouré

Président National de l’ADDI

                                                                                                               

Laisser une réponse