« Le ministre Gnofam Nissao est un voyou », selon l’ancien ministre Souleymane Gado

0

 C’est en ces termes que l’ex-ministre des Postes et Télécommunications, Souleymane Gado traite son homologue des Transports et des Infrastructures, Nissao Gnofam, dans les colonnes de l’hebdomadaire Le Combat du Peuple, parution N° 869 du lundi 29 février 2016.

« J’ai demandé à rencontrer le Ministre Gnofam au sujet d’un dossier concernant mon frère. Après plusieurs vaines tentatives, son Directeur de cabinet m’appelle pour me signifier que le Ministre est prêt à me recevoir. Je me suis rendu au ministère à l’heure prévue. Par égard pour ma personne, le Directeur du cabinet m’a fait patienter dans son bureau. Et au bout de près de deux heures d’attente, on vient m’annoncer que le ministre est occupé et ne pouvait pas me recevoir », témoigne Souleymane Gado, l’ancien ministre des Postes et Télécommunications.

Avant d’ajouter : « Je considère de ce fait qu’il ma humilié devant mes anciens collaborateurs qui m’ont tous présenté leurs respects à mon arrivée, puisque j’ai occupé ce poste avant lui au moment où le département était plus large et s’appelait ministère de l’Equipement, des Postes et Télécommunications ».

« Cette façon méprisante et cavalière dont ce jeune homme m’a traité m’a sérieusement choqué et négativement marqué. Et je me suis dit que ce dernier n’a reçu aucune éducation. Autrement, il devait avoir un peu de considération pour l’ancien serviteur de l’Etat que je suis surtout que ces prédécesseurs m’ont toujours témoigné du respect. (…). Un ministre n’a pas vocation à piétiner les citoyens. Moi ce que je ne sais pas faire, c’est de voler », a-t-il lâché finalement.

Il faut dire que nombreux sont ceux qui témoignent également du parcours de combattant qu’ils font avant d’être reçu par ce ministre des Transports. En clair, cet ancien ministre n’est qu’une victime parmi tant d’autres.

AKG (stagiaire)

{fcomment}

 

 

Laisser une réponse