Le Lynx plus lu que Fraternité Matin !

0

 

C’est à en rire ! Alors que nous pensions avoir doublé tous les journaux du Togo, des amis ivoiriens ont fait un exercice qui s’est vu payant. Et à l’avantage pour le Lynx. Aguérris par une pluie de messages de félicitations pour le nouvel an qui nous tombaient à la rédaction pour notre rôle joué contre la Françafrique et la mafia française dans le drame que traversait ce pays frère, les Ivoiriens sont encore allés loin pour nous montrer que nous avions depuis talonnés leur journal gouvernemental : Fraternité Matin. À cet effet, ils ont à leurs frais payé pour faire rejaillir la vérité une société américaine chargé de répertorier les journaux on-line les plus lus, laquelle société s’est fait à son tour le devoir de comparer votre journal préféré au journal gouvernemental de Côte d’Ivoire. Les résultats sonnent comme une douche froide pour le patron de la boîte dirigé par Venance Konan. Fraternité Matin serait devenue une presse ridicule, sans vison pour l’avenir. Une boîte de vauriens qui ont roulé pour celui qui était plus fort et compris que, seules les tueries de milliers d’ivoiriens seraient la solution pour eux de se faire une place sous les tropiques. Et nous sommes aussi allés voir ce que Fraternité Matin pouvait produire comme presse d’un pays qui est le moteur de l’économie de l’Afrique francophone. D’abord rien à signaler sur la rédaction. On y voit les deux vétérans Venance Konan et Tiburce Kofi. Le désign trop fade. Les articles publiés illustrent le degré de l’effondrement de la formation journalistique. Beaucoup d’intellectuels ivoiriens en exil, les gros bras, et les brutes ont pris possession de la cité. Et le fait que le Lynx avec un budget à la limite comparable au budget d’une revendeuse de cacahuètes arrive à laisser tout un journal gouvernemental loin derrière peut s’expliquer. Si beaucoup de journalistes du Lynx ont une formation comme journalistes et peuvent bien le prouver, au même moment, Venance Konan directeur de Fraternité Matin reconnaissait  dans une interview qu’il est tombé dans le métier sans aucune formation. Le guru n’a pas le sésame pour être journaliste, que dire des adeptes ! Aussi, le fait de cultiver trop de haine contre Laurent Gbagbo, Venance a fini par perdre ce qui reste au journalsite quand il a tout perdu: l’impartialité. Bien qu’il soit devenu le chien de garde en Ouattarandie, l’homme a choisi lécher le cul de son mentor jusqu’à ce  que ne survive aucun ivoirien. La preuve, sur toutes les tueries récentes, Venance Konan a plus regardé ailleurs que d’aller sur le terrain. Ce genre de journalisme tue un pays !

 Et bien ridicule, aucun article n’atteint le cap de 1000 visites. Quand une interview d’un ancien ministre comme Gilbert Bawara  se régale au Togo et dans le monde entier  comme des baguettes de pain avec des milliers de visites, du côté d’Abidjan, Venance Konan rassemblait 96 visites sur le discours des vœux de fin d’année du président de la Communauté internationale, Alassane Ouattara à l’heure où nous mettons ces lignes pour lecture . Quand on sait que le discours en question date depuis le 31 décembre 2011, on peut crier au scandale !  A la fin de la fin. Pitié, la Côte d’Ivoire est par terre. ! La Côte d’Ivoire n’est jamais aussi tombé si bas ! Et pour le Lynx une victoire bien méritée !

Djima Matapari Lynx.info

Laisser une réponse