Le généreux hôte, Blaise Compaoré désormais en exil. Que va devenir l’exilé Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte guinéenne ?

0

C’est le président Blaise Compaoré qui avait mis cette résidence à la disposition du capitaine Dadis Camara. Il appartiendra aux nouvelles autorités de statuer sur le sort de ce dernier. A ce que je sache, ajoute M. Fall, il n’y a pas de mandat d’arrêt qui a été délivré contre lui en Guinée

Le sort de Dadis Camara, réfugié au Burkina Faso, pose question depuis la chute de son généreux hôte, Blaise Compaoré. Va-t-il repartir en Guinée ? L’exil prolongé à Ouagadougou du capitaine Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte qui s’est emparé du pouvoir en Guinée au lendemain de la mort du général Lansana Conté,
en 2008, interpelle plus d’un Guinéen. Ce, après la chute de Blaise Compaoré, désormais en exil en Côte d’ivoire.

Moussa Dadis est en séjour à Ouagadougou, à la demande de la communauté internationale. Ceci, pour empêcher tous agissements que pourrait entrainer son retour au pays.

Il a perdu le pouvoir le 03 décembre 2009, suite à la tentative d’assassinat sur sa personne de son aide de camp, le lieutenant Aboubacar Toumba Diakité. Frôlé à la tête par une balle, il a été évacué d’urgence sur le Maroc dans un avion médicalisé, puis Moussa Dadis sera conduit, pour sa convalescence, dans la capitale du « pays des hommes intègres ».

Le bouillant Dadis reste également dans la ligne de mire de la Cour Pénale Internationale (CPI). Il reçoit de temps en temps un pool de juges qui enquête sur les tueries du 28 septembre 2009 dans un stade de Conakry. Cette année-là, pour parer à une éventuelle candidature de Dadis, les forces vives avaient appelé à un meeting au stade du 28 septembre. Un meeting qui a été réprimé dans le sang. Le bilan faisait état de plus de 150 civils massacrés, des centaines des femmes violées et des dizaines des disparus.

Blaise Compaoré déchu, quel sort pour Dadis Camara ?

Le chef de la diplomatie guinéenne répond :  » le sort du capitaine Moussa Dadis Camara appartient désormais aux nouvelles autorités du Burkina ». Il est toujours logé dans une résidence surveillée à Ouaga 2000. Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Louncény Falla lève l’équivoque.  »C’est le président Blaise Compaoré qui avait mis cette résidence à la disposition du capitaine Dadis Camara. Il appartiendra aux nouvelles autorités de statuer sur le sort de ce dernier. A ce que je sache, ajoute M. Fall, il n’y a pas de mandat d’arrêt qui a été délivré contre lui en Guinée ».

Alors que certains affirmaient donc, que Moussa Dadis Camara a déjà été « récupéré » par le Président Alpha Condé, à la suite de la sortie du capitaine contre un député de la même région que lui, l’avocat de l’hôte du Burkina Faso a récemment rapporté que  »s’il (Dadis) a d’autres sources de revenus, ce sont bien, les aides, les dons qui lui sont accordés par l’Etat burkinabè ».

Dans un entretien au journal local Le Défi, le capitaine Moussa Dadis Camara s’est prononcé pour la première fois, depuis la chute de Blaise Compaoré. Il a démenti les  »rumeurs » selon lesquelles il serait sur le point de  »rentrer en Guinée pour se mettre au service du président Alpha Condé ».

 »Si je dois rentrer en Guinée, ce sera pour me mettre au service du peuple de Guinée et non au service d’un individu. Ceux qui écrivent ça sur des sites internet ne m’ont consulté ni directement, ni indirectement. Ils écrivent pour leur compte et peut être, à la demande de certaines personnes qui, depuis un certain temps, ne savent plus à quel saint se vouer. »

L’autre question qui reste en suspens, c’est le sort qui lui sera réservé par les nouvelles autorités du Faso. Les successeurs de Blaise Compaoré seront-ils autant généreux envers M. Camara ?

Pourtant, l’ambition de Moussa Dadis Camara est de repartir en Guinée en bonne santé parce que  » c’est mon pays ». Et, son vœu:  »Je souhaite être utile à mon pays et au nouveau président (Alpha Condé, NDLR) mais je n’ai pas besoin d’entrer en politique. Ce n’est pas mon ambition pour le moment ».

Afrique Actualités.com

Laisser une réponse