Laurent Despas : Des pas d’espion en Côte d’Ivoire?

0

 

Le Breton vit et travaille depuis 2009 en Afrique comme journaliste. On l’a vu au Togo tendre le micro, de son journal-online Koaci.com, aux opposants comme aux hommes du pouvoir. Ce sont ses plus grands moments en Afrique. Après il a transporté son micro sous d’autres cieux. Il faut internationaliser le journal pour l’amour du métier. Mais la seule question qu’on peut se poser est de savoir que cherche bien un blanc dans l’actualité africaine? Bob Denard disait qu’il était le Corsaire de la République. Voyons un peu ce que peut être ce Laurent Despas pour la France. Quand il quitte le Togo pour la Côte d’Ivoire, l’idée était bien de faire jaillir la vérité en Côte d’Ivoire sur les élections présidentielles. Au deuxième tour de la dernière présidentielle ivoirienne, les partisans d’Allasane Ouatarra lui cassent la gueule pour son côté très pro-Gbagbo. Désormais, le confrère donne l’impression d’avoir appris, sinon bien appris. Koaci.com est dirigé de la main droite pour Laurent Gbagbo et de gauche pour Alassane Ouatarra avec des ingrédients très favorables à ce dernier. Le confrère en Suisse Romande, Kanal K lui rappelle au journaliste dans une interview que les Africains lui trouvent double. Le journaliste passe aux balbutiements. La goutte d’eau qui va faire déborder le vase c’est avec un article qui en dit long sur son site. Gbagbo aurai déjà fuit et serait à l’ambassade de l’Afrique du Sud. De ces espions blancs en Afrique il y en a tellement. Des pieds nickelés qui ont servi dans les forces françaises et admis à partir en chômage sont recyclés et déversés en Afrique. Il en est de même pour des journalistes blancs qui servent d’espion pour la cause de la métropole néo-colonisatrice. On les a vu aussi du côté de la Libye monter des femmes pour parler de viols. Des moeurs que le monde arabe condamne de toute ses forces. Les guerres du 21è siècle se gagneront par les médias ou ne se gagneront jamais. Laurent a dejà commencé sa guerre avec son journal Koaci.com. Le reste est de savoir s’il la gagnera pour que vive Ouatarra.

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse