La Riposte.PPTE: des milliards pour continuer l’oppression

0

  Ça y est ! C’est confirmé. La Côte d’Ivoire est au nombre des pays pauvres très endettés. Selon les caciques du pouvoir ouattariste, l’initiative PPTE, c’est 2000 milliards de la dette extérieure effacés.

Chers ivoiriens, réjouissez-vous donc ! Monsieur Dramane Ouattara « travaille pour vous ». La presse pro-Ouattara est en ce moment, en extase devant une telle « prouesse ». Des militants du Rdr euphoriques, ont du mal à cacher leur joie. A leurs yeux, Dramane Ouattara est l’unique auteur de cet « exploit », du moins c’est ce qu’on leur a dit. Auto-congratulation au Rdr, larmes de joie au Pdci. PPTE, comme tu nous sauves ! Enfin, il tombe sur la Côte d’Ivoire les pluies de milliards tant attendues. Fonctionnaires ivoiriens, réjouissez-vous, le jour de votre jour est arrivé. La condition sine qua non de pour satisfaire à toutes vos revendications vient d’être réalisée. Ménagères, soyez transportées d’allégresse. Vos paniers seront désormais garnis. Vos enfants mangeront à satiété.

C’est tout ça le PPTE.  Dramane travaille pour vous. Après, ne venez pas nous dire qu’il ne fait rien. Bien au contraire, il a sa stratégie politique et économique: poursuivre, arrêter, emprisonner, traquer ses opposants exilés, menacer ceux qui sur place osent élever la voix, mâter tous ceux qui sont soupçonnés de fomenter des coups d’Etat, même jusqu’au Libéria, régner en maître absolu dans la terreur générale, et…, concomitamment, décrocher le PPTE.  Le saviez-vous ? Un pays pauvre très endetté, ne se réconcilie pas. Il n’en a pas besoin. Les milliards suffisent pour fermer le caquet aux jaloux. Voilà ce qu’on appelle de la stratégie politico-économique, made by Dramane Ouattara.

Eh oui le PPTE est là. Quand Laurent Gbagbo obtenait le point de décision, et qu’il s’apprêtait à en obtenir le point d’achèvement. Ces mêmes qui aujourd’hui se réjouissent, le critiquaient vertement et à la limite le tournaient en dérision.

Comment appelle-ton celui qui s’attribue tout le mérite du travail abattu par un autre ? Comment peut-on qualifier celui qui jouit du fruit de l’effort de son prédécesseur et qui s’en approprie tout le mérite ? Le PPTE, n’est en effet qu’une infime partie des efforts réalisés par Laurent Gbagbo et dont se vante aujourd’hui monsieur Dramane Ouattara. Mais les ivoiriens ne sont pas des ânes. La politique du bâton et de la carotte qu’entend mener monsieur Ouattara ne saurait leur faire oublier l’essentiel. C’est-à-dire la libération totale de la Côte d’Ivoire de ces aventuriers sans foi ni loi. Car que vaut une vie opprimée dans un océan de milliards ?

Marc Micael La Riposte

Laisser une réponse