Kofi Yamgnane : Opportuniste dans l’âme !

0

  

La seule valeur qu’il partage avec Nicolas Sarkozy est la haine qu’ils vouent à Laurent Gbagbo, son frère africain. Et pour cette haine, tous les africains ont vu la hargne et le savoir faire du bassari par radios et chaînes de télévision interposées. Curieusement, quand il fallait mettre le braquet sur le socialiste Laurent Gbagbo, et tué les bété, wè et guérés de Duekoué, Abdoulaye Wade et Kofi Yamgnane étaient sur la même longueur d’onde. Bien que la France de Nicolas Sarkozy  ait comprise qu’il faut in fine surfer sur la mesquinerie  disant regretter que : « toutes les sensibilités politiques ne puissent être représentées à la présidentielle. L’Élysée s’inquiète également des multiples arrestations opérées dans le rang des contestataires au Sénégal ». C‘est sur cette note que le patriote français  Kofi Yamgnane nous promet de faire fléchir le « Gorgui » d’Abdoulaye Wade [ndlr,vieux en wolof ] par une sortie bidonne….comme il sait le faire.

Il a fallu que Yousouf Ndour soit définitivement écarté de la course pour que le franco-togolais sorte de sa tanière. C’est comme si le drame togolais et les marches de Jean-Pierre Fabre n’étaient plus d’actualité. Après avoir fui le Togo, désormais, il est question d’apporter son soutien à Youssouf Ndour radié injustement de la course pour les présidentielles par la cour constitutionnelle. Ce que nous reprochons au bassari est son agenda double. N’y a-t-il pas eu en Afrique pire que le refus des autorités sénégalaises sur la candidature du chanteur ? Pis, les drames libyens, burkinabè, ivoiriens ont tous été ignoré. Pour le franco-togolais, Youssouf Ndour est son frère siamois qui a souffert comme lui : « Je fus empêché par le pouvoir togolais de me présenter à l’élection présidentielle de mars 2010, officiellement pour « double date de naissance » comme si le fait d‘avoir exprérimenté un safari de plus de 20.000 km de routes suffisait pour avoir 5% des électeurs au Togo !

Il ne faut pas se tromper, le bassari veut se couvrir  de l‘image internationale du chanteur sénégalais. Lui-même étant devenu avec l‘humiliation qu’il a subi par le pouvoir en place à Lomé, un personnage ridicule au Togo. Alors cher Kofi, pouvez- vous, nous apprendre comment un ultra libéral comme Abdoulaye Wade et vous-même un socialiste peuvent s‘entendre pour humilier un socialiste comme Laurent Gbagbo? Quand on a travaillé toute sa vie à casser les autres pour ses intérêts personnels et obcurs, on fini par ne même plus savoir qui est l’ennemi de l‘Afrique et qui ne l’est pas ! Quand on sait que Youssouf  Ndour lui au moins critiquait l‘invasion de la France en Côte d‘Ivoire, on peut dire que le chanteur sait au moins que Kofi est un opportuniste et que son coup de gueule n’est qu’ un épée dans  l’eau. La preuve, la France  de Kofi n’est pas non plus mécontente des virées dictatoriales de son poulain Abdoulaye Wade. Mieux elle s’accomode bien dans la médiocrité du viellot sénégalais !

Djima Matapari Lynx.info

 

Laisser une réponse