Kofi Yamgnane: C’est insupportable, ce qui arrive à mon petit frère Bodjona

0

Mais je dois à la vérité de vous dire que j’ai eu l’occasion d’attirer son attention sur l’absence de droit au Togo. C’était en 2009; j’étais à Atakpamé où il avait donné l’ordre à tous les hôtels et restaurants de refuser de m’accueillir, moi et mon équipe; c’est l’évêché qui nous avait finalement accuelli

Lorsqu’au téléphone je lui ai demandé de m’expliquer son comportement, il m’a répondu: « Tu manques de respect au Chef d l’État. Je pourrais te faire arrêter. Surtout ne crois pas que c’est par faiblesse que je te laisse en liberté… »

L’autorité ainsi exercée est une autorité illégale et illégitime: n’est-ce pas de cela qu’il souffre aujourd’hui?

Morale: l’arbitraire ne peut pas diriger un pays. Aucun autre système ne vaut l’État de droit. J’espère donc qu’à sa sortie que je demande solennellement au pouvoir qu’il a servi, nous pourrons travailler ensemble sereinement à l’avènement de l’État de droit au Togo.

En fraternité,

Kofi Yamgnane

Laisser une réponse