Kodjo EPOU, Zeus AZIADOUVO, Camus Ali : Les crétins de la République togolaise [ Par David Ihou]

0

La raison est qu’ils n’ont certainement pas des crétins des genres CAMUS ALI, ZEUS AZIADOUVO et KODJO EPOU

S’il y a une œuvre qui fait la fierté des Américains et qui donne de l’espoir à toute l’humanité, c’est la Statue de la Liberté, à New York… Mais, aucun américain n’ignore, que ni l’idée de cette fierté nationale, ni la réalisation de cette gigantesque œuvre de plusieurs dizaines de mètre de haut, ne viennent pas des américains, mais… des français !

Cette statue de la Liberté a été conçue et construite en France, par le sculpteur alsacien Auguste BARTHOLDI, sur proposition du professeur au Collège de France, Edouard de LABOULAYE…
L’aventure de la statue de la Liberté de New York commence le 21 avril 1865, en France, plus précisément à GLATIGNY, à 12 km au Nord-Est de METZ. Ce jour-là, eut lieu une réunion de républicains français amoureux des USA, souhaitant célébrer l’abolition de l’esclavage dans le pays de l’Oncle SAM. Au cours de la réunion, suivie d’un dîner, Edouard de Laboulaye proposa l’idée de la construction d’une gigantesque statue à offrir à l’Amérique, pour sceller l’amitié ente les deux peuples. Dans l’assistance se trouvait le sculpteur Auguste BARTHOLDI, ami de Laboulaye, et qui travaillait déjà sur une telle statue, destinée à orner l’entrée du canal de SUEZ (construit par le français Ferdinand de Lesseps), avec comme idée de magnifier le génie français ! On proposa alors à BARTHOLDI, l’idée de changer la destination de sa statue, ce qu’il accepta… Ainsi naquit la Statue de la LIBERTE, qui sera offerte aux américains, pour les cent ans de leur indépendance, déclarée en 1776. En fait, la statue n’arrivera à New York, que le 28 octobre 1886, soit dix ans après le centenaire de la déclaration d’indépendance des USA…

Au Togo, une polémique est née, entretenue par les crétins habituels de la République togolaise, CAMUS ALI, du journal en ligne LYNX-TOGO, KODJO EPOU, soi-disant intellectuel togolais refugié aux USA, et le crétin-maison Zeus AZIADOUVO, journaleux , directeur de publication du quotidien togolais LIBERTE…Ces trois crétins fustigent le gouvernement togolais et le Président de la République, parce que la Chine offre au Togo, 12 milliards de FCA pour la construction, par une société chinoise , d’un Parlement pour le Togo! Rappelons que depuis deux décennies, les députés togolais siègent, comme des élèves, sur les bancs du palais des Congrès, ex-Maison du Parti, construit par et pour le Parti unique RPT, du Général Gnassingbé EYADEMA !
Pourtant, c’est la CHINE qui a construit le palais de la Présidence de la République actuelle, où travaille Faure Gnassingbé, et où ont lieu les banquets officiels, et la construction de ce palais remonte aux années 2000-2003, mais on n’a jamais entendu nos trois crétin souffler mots depuis lors ! C’est la Chine qui a construit le premier pont suspendu au Togo récemment, et on n’a pas entendu ces trois crétins aboyer… ! C’est la CHINE, qui offre, chaque année, en moyenne 200 bourses aux bacheliers togolais pour poursuivre leurs études dans les universités chinoises, et des médecins, ingénieurs, enseignants et professeurs de toutes disciplines formés en CHINE, officient depuis des décennies dans notre pays ! C’est la Chine qui construit 30 % de nos routes actuelles… C’est la Chine qui nous a construit l’Hôpital TOMDE de Kara, dans les années 1990, et qui a une équipe médicale multidisciplinaire au Togo depuis 40 ans !

C’est la CHINE qui a offert un Parlement flambant neuf à Addis Abéba pour l’Union Africaine, et où les délégués des 53 pays africains se réunissent déjà depuis quelques années !
Regardez-moi ce soi-disant intellectuel de Kodjo EPOU, qui vit pourtant aux USA…

Pourquoi c’est aujourd’hui que ces énergumènes s’époumonent à tirer avec des pétards mouillés sur la CHINE, alors que leur Président Faure Gnassingbé travaille depuis près de 15 ans dans un Palais de la République construit par les Chinois ? Qui peut comprendre comment fonctionne le cerveau frelaté d’un gros crétin ?

 C’est la Chine qui a construit le plus long chemin de fer du continent, depuis nos indépendances, dans les années 1960, et c’est en TANZANIE, sous NYERERE : six mille (6000) kilomètres de long ! Nos crétins n’ont rien dit de cet exploit !…

Pour en revenir à la Statue de la Liberté de New-York, pour trouver le financement de cette œuvre gigantesque, une gigantesque collecte de fonds fut organisée en France, de 1875 à 1881… Il a fallu que la frégate française L’ISÈRE, transporte les 350 morceaux de la statue, fabriquée en France, dans 210 caisses, et le tout n’arrivera à New York que le 17 juin 1886 ; ce n’est que le 28 octobre 1886 que le Président américain Grover CLEVELAND procédera à l’inauguration de l’ouvrage, parce qu’il a fallu remettre les pièces détachées aux places qu’il faut et construire le piédestal ! Et c’est le français, AUGUSTE BARTHOLDI qui dévoilera devant une foule immense, le visage de la belle statue, son œuvre, devant le Président américain et tous les medias du monde entier d’alors !
Jamais jusqu’à ce jour, on n’a entendu aucun américain regretter, que ce soient les français qui leur aient construit leur fierté nationale, la STATUE de la LIBERTE…
La raison est qu’ils n’ont certainement pas des crétins des genres CAMUS ALI, ZEUS AZIADOUVO et KODJO EPOU chez eux, et qu’ils savent qu’il faut prendre tout ce qui est bon chez ceux qui possèdent la meilleure connaissance et la meilleure technologie, en mettant en sourdine, intelligemment, cette notion théorique et chimérique de souveraineté nationale !

Par David Ihou

{fcomment}
 

Laisser une réponse