Increvable Nicolas Lawson ! [ Camus Ali ]

0

L’évidente question qu’on a droit de se poser sur le politique Nicolas Lawson est celle-ci : Où trouve t-il les millions pour être au rendez-vous des élections tous les cinq ans ?

 

 

La police ghanéenne à beau le jeter en prison pour qu’il s’assagisse et devienne plus honnête. Difficile. Les revendeuses de Lomé ont beau le tabasser juste après les élections de 2010 pour qu’il cesse d’être fasciné par les ingrédients de faussaire qui lui colle aux talonnettes. Patatras ! Quand il s’agit de la malhonnêteté, Nicolas est increvable. On le croyait définitivement effacé de la scène politique ; c’est mal le connaitre. L’homme qui pouvait crier à vous percer les tympans dans un vol d’avion d’Air France qu’il est le conseiller spécial de feu Eyadema semble n’avoir pas fini de faire la démonstration de son Savoir-faire. Mieux, il le fait toutes les fois qu’il y a un parfum d’élection qui s’annonce dans la république. Avec quel poids politique revient-il cette fois-ci ? Pour tout observateur avec moins d’électeurs que lors de toutes les premières ou il n’a jamais passé le cap de 1%. Ce qui ont eu à postuler pour la nationalité allemande ont aussi de facto eu à répondre à la question suivante : « Pourquoi moins de 5% un parti n’a pas droit de parler aux Allemands » ? La réponse est belle et bien : « Rien que pour ne pas avoir à profusion des partis politiques qui empêchent la démocratie d’être efficace et audible ». Chez nous au Togo, ce sont ces voyous qui ont créé un peu partout des partis et qui ne pèsent rien dans la cité qui curieusement deviennent des chantres de la démocratie. L’évidente question qu’on a droit de se poser sur le politique Nicolas Lawson est celle-ci : Où trouve t-il les millions pour être au rendez-vous des élections tous les cinq ans ? A cette question le politique à la réponse à travers le site de propagande de Faure Gnassingbé www. Republicoftogo.com : « L’unité de la nation est au-delà de nos petits regroupements, de nos susceptibilités et de nos recherches de prééminence et d’égo. Le Cap 2015 et ceux qui le composent sont sans idée et esprit nouveau pour pouvoir s’imposer dans la classe politique ». Si on comprend bien, Nicolas a le secret pour nous délivrer de la dictature des Gnassingbé avec les millions de ses derniers dans ses petits pantalons en plus ? Quand une société en vient à être complétement déstructurée et incapable de se projeter dans l’avenir, ce sont bien les réactions de ses enfants. Nicolas Lawson n’est pas malheureusement différent de Tchassona Traoré, de Jean Kissi, d’Antoine Folly …. La liste est longue, très longue !

Camus Ali Lynx.info
 

Laisser une réponse