Image insolite, pervers et honteux : Deux bourreaux pour réconcilier Yayi Boni et Patrice Talon

0

C’est Staline qui réconcilie Sakharov avec le peuple russe. Ou mieux, c’est Blaise Compaoré qui réconcilie Mme Sankara avec le peuple Burkinabè. L’image est surréaliste …mais nous sommes sous les tropiques et la honte ne tue plus ! Thomas Yayi Boni et Patrice Talon qui lavent leur linge sale chez Ouattara ? D’un côté Faure Gnassingbé avec plus de 400 morts dans le placard selon le rapport de Doudou Diène donc de l’Onu. De l’autre côté, le sous-préfet avec un score sans pareille dans la sous-région en nombre de cadavres. Selon le rapport qu’il a lui-même ordonnée, son alter ego Charles Konan Banny aurait compté 16.000 morts. Les journalistes de Faure Gnassingbé peuvent jubiler du travail ô combien honorable des deux bourreaux que l’Afrique ait jamais connue au sud du Sahara : « Les Présidents Alassane et Faure Gnassingbé viennent de poser un acte fort (…) J’ai eu l’occasion d’appuyer mon frère- Patrice Talon dans sa mission qui est de faire du Bénin un pôle de croissance. Nous étions des amis et nous le demeurons dans l’intérêt du peuple béninois et de notre sous-région. Que Dieu aide Patrice à réussir son mandat ». Quant au frère de Gnassingbé, il croupit depuis toujours dans ses geôles. De l’autre côté de la lagune Ebrié, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé croupissent dans la prison des blancs à la Haye…. Des milliers d’ivoiriens désemparés sont exil. Quand on a le soutien de la France, rien d’impossible. Ouattara et Faure Gnassingbé semblent être devenu des monstres qu’il faudra tôt ou tard jeter dans la poubelle de l’histoire…et vite !

Djima Matapari Lynx.info

{fcomment}
 

Laisser une réponse