Home sweet home : Le Président Pierre Nkurunziza affirme être rentré au Burundi

0

 Je suis au Burundi, je félicite l’armée et la police pour leur patriotisme et les burundais pour leur patience 

Le contrôle de la situation serait-il repris par le pouvoir ? La confusion règne toujours au Burundi. Le président Pierre Nkurunziza a affirmé sur son compte Twitter être rentré au Burundi, félicitant l’armée pour son patriotisme. « Je suis au Burundi, je félicite l’armée et la police pour leur patriotisme et les burundais pour leur patience », a-t-il déclaré sur Twitter. Il avait tenté mercredi de se rendre dans son pays sans succès. L’aéroport étant fermé, il avait dû repartir en Tanzanie où il s’était rendu pour participer à un sommer des chefs d’Etat de l’Afrique de l’est sur la crise au Burundi justement.

Tout a commencé lorsque l’ex-chef d’état-major, Godefroid Niyombaré, a annoncé mercredi 13 mai dans la matinée sur une radio privée la destitution du président Pierre Nkurunziza. Ce dernier était en Tanzanie. Après cette annonce, une véritable bataille médiatique entre putschistes et loyalistes s’est engagée. La présidence a de son côté immédiatement répliqué dans un communiqué de presse, affirmant que le président burundais était toujours le chef d’Etat du pays. Une parole contre parole entre les deux camps qui a accentué la confusion.

Dans la matinée de jeudi, loyalistes et putschistes se sont violemment affrontés pour le contrôle de la radio-télévision publique. Les putschistes ont même annoncé quelques heures après qu’ils contrôlaient quasiment la totalité de Bujumbura. Peu de temps après, c’est au tour des loyalistes d’affirmer qu’ils contrôlaient la radio-télévision publique.

Avec cette annonce du retour du président, d’autres rebondissements sont encore sans doute à prévoir. Pis, la crainte d’un bain de sang est, elle, toujours de mise.

Assanatou Baldé

Laisser une réponse