Gilbert Bawara : Se reproche-t-il d’avoir menti les Togolais sur les élections locales ?

0

 La stratégie sinon leur stratégie aussi n’évolue pas d’autant plus qu’en face, c’est « Maïs » pour reprendre ce bout de phrase balancé aux opposants lors de la campagne ivoirienne.

Guia et le revoilà ! L’infatigable menteur. Lui, c’est l’actuel locataire du ministère de l’Administration du Territoire et des Collectivités Locales, Gilbert Bawara. L’homme est tellement constant quand il s’agit de vomir du mensonge qu’on se demande d’où il tient cette alchimie, ce savoir-faire, cette recette dont-il a le secret. Le Fidel des fidèles de Faure Gnassingbé vient de nouveau de dégoupiller sa grenade ou mieux ses grenades mensongères. Cette fois-ci il ne s’agit plus de l’APG qu’il a mis en attente, dans le frigidaire, le temps pour que les preux du 05 février, dont les mains et les cravates suintent encore le sang des Togolais, fassent un remake en 2015, mais bien des élections locales si chères à l’enfant terrible de Siou [village d’origine du ministre Gilbert Bawara, Ndlr]. Ici, il s’agit de Re-« capter » le pouvoir dans la pure tradition du RPT sous le père dictateur défunt et d’Unir sous le fils. Après on discutera sur des promesses farfelues qui n’arriveront jamais. La stratégie sinon leur stratégie aussi n’évolue pas, d’autant plus qu’en face, c’est « Maïs » pour reprendre ce bout de phrase balancé aux opposants lors de la campagne ivoirienne. Pour faire « gros » et surtout « doux » voire « mielleux », le ministre ne porte même plus de gants. Il ne vient pas non plus masqué. Arrogance exige. Il fait jaillir le mensonge dans la république et semble être bien conscient que sa petite conscience lui reproche d’être le plus grand menteur dans la smala de vautours qui entoure le prince. D’où la nécessité de mettre les bouchées doubles dans des termes authentiques : « Le travail de ce Comité sera ouvert au reste de toute la population togolaise pour toutes contributions; il faut que ce soit un processus gagnant sur toute la ligne pour le pays», affirme le ministre Bawara.. Comme si l’homme qui lance ces mots n’était pas fatigué de prendre ses propres concitoyens pour d’éternels idiots !

Taffa Biassi Lynx.info 

Laisser une réponse