Genéral Ayeva : Sokodé vaut plus que 430 Millions de F cfa

0

La pomme ne tombe pas loin du pommier.Tel père, tel fils.L’armée togolaise á l’image aujourd’hui du fils comme elle fut á l’image du père.Quand on n’est togolais on ne comprend plus ce qui ce passe dans ce rectangle de pays.On pousse les ministres de la coopération et des finances à venir mendier en Europe alors que le préfet de la République est assis sur de l’argent.Un président qui construit un stade avec sa cagnotte personnelle en moins de cinq années d’exercice de pouvoir seulement.

                         Un fils comme alternative pour une ville qui a vomi le RPT depuis des lustres

La stratégie gagnante du père est reprise par le fils.On choisit un fils du terroir pour aller au devant de la scène quand on se sent vomis.On surfe sur la clémence et la docilité du peuple tem après tant de mal fait en passant par des valets locaux choisit pour le sale boulot.Aujourd’hui on corrompt ce grand peuple avec seulement 430 millions de nos francs. A défaut d’une reconstruction de toute la ville, on colmate les débris de ces petits ponts qui relient Komah á Kouloundè,Barrière á Kpagalam etc… et qui se sont écroulés les uns après les autres faute de maintenance,on revient mettre un vernis de ciment sur ces petits ponts pour en faire une propagande á la cause du RPT. Général Ayeva en annonçant ce projet de : « 9 dalots, 1400 mètres linéaires de caniveaux, 5 km de rue non bitumées et la construction de quatre passages buisés de 7 mètres avec un rechargement ponctuel de toutes ces rues » n’avez-vous pas froid au dos avec l’humiliation que vous faite á cette ville ,votre ville?

                                                                       De quoi il s’agit ?

L’annonce faite il y’a quelques mois n’avait soulevée aucun enthousiasme.A Sokodé où il était venu corrompre vieux et jeunes de la construction de ce stade, Ayeva le général fut effacé par Ayéva le journaliste qui était dans la ville pour les activités culturelles de son association.Il se rapporte que c’est la tête baissée que Ayéva le général dû clore la séance avec les vieux tems qui s’ennuyaient de sa présence.Non rassurés par ce peuple qui sait punir par le vote ses bourreaux, les cadres tems vont traîner Faure jusqu’au stade pour qu’il annonce de vive voix son plan de construction d’un stade de 11.500 places lors de sa tournée á l’intérieur du Togo .Rattrapés par l’humiliation qu’ils faisaient á la ville et á l’équipe de Semassi ,les vieillots Rptistes tems vont aller voire Faure pour encore 3500 places de plus. Si les calculs du Lynx sont bons, Semassi qui comptait il y’a 25 ans plus de 40.000 supporteurs et même au delà doit se contenter désormais d’un stade de 15.000 places alors 15.000 supporteurs.Tata Avlessi tout seul comme un rock en a fait pour son équipe ce que tout un Etat a  échoué de faire pour une ville dont on dit le football est une religion. Que dit ce vieux sage tem au micro du Lynx « Ils ont d’abord mis sous éteignoir notre équipe Semassi en le sciant en deux.Il se peut que le stade est pour leur deuxième équipe Atletico Club de Tchaoudjo.Le mouton de la fête de tabaski est d’habitude plus gros que celui du ramadan, ici c’est le contraire » Le peuple tem sortirait grandit par un vote sanction contre Faure si il se présentait aux élections á venir.Ceci ne serait que justice pour un peuple qui mérite mieux.

Camus Ali   Lynx.info

Laisser une réponse