Faure tâcle Adébayor par les fesses

0

Entre le millionnaire du ballon rond Emmanuel  Sheyi Adebayor  et le prince milliardaire Faure Essozimna Gnassingbé rien ne  semble plus marcher. Notre confrère L’indépendant Express ne va pas des quatre chemins : « Le président et le joueur sont en collusion ». Raison :  La première des fées de minuit de Paka Gaspard édition 2006 Edwige Badakou serait la pomme de discorde. Le président et le joueur lorgneraient sous la même jupe. Mais le Togo c’est le Togo. Le social, l’économie, le judiciaire, le sport chevauchent le plus souvent dans le politique au point qu’on se demande si il existe une séparation des pouvoirs. Dans la fièvre du débâcle français dans le cadre de la coupe du monde en Afrique du Sud, une autorité française a fini par lâcher : « Nous ne sommes pas au Togo où les politiques décident du sport »

Déjà en mars 2009, la rumeur courait à Lomé  que l’une des reines de beauté serait enceinte du chef de l’état togolais Faure Essozimna Gnassingbé. Dans sa parution no0014, l’hebdomadaire togolais d’information Info Sud titrait : « La Miss vient de donner un petit garçon au Président ». Quand au protégé de la miss, Gaspar Baka, ce dernier avait simplement démenti les faits : « Mlle Edwige Badakou n’est pas enceinte »

Faure née le 6 juin 1966 , l’un des présidents non mariés de la sous région aurait les mêmes gènes que son défunt père. Une équipe de 11 enfants bien comptés serait déjà a son actif sans compter les réservistes que portent les filles par ci par là dans les coins de Lomé. On parle aussi d’enfants non déclarés. Les plus rigolos au Togo parlent d’un président qui aurait la force de frappe comparable à celle d’un lapin quand il s’agit de femmes. Agbéyomé Kodjo au micro des confrères de Koaci.com disait peu avant les élections du 4 mars 2010, que la collection des femmes était le vrai bilan du  premier quinquennat de Faure. Et pourquoi n’irait pas t-il tâclé Adebayor dans son terrain par les fesses à Manchester-City en le cocufiant ?

Adébayor devrait s’occuper lui aussi de sa miss désormais que de venir polluer le monde foot balistique togolais. De toute les façons, l’histoire entre la miss, le président et le joueur est tellement brumeuse que les inondations, la cherté de la vie, sont devenues le premier soucis des togolais.

Taffa Biassi  Lynx.info

Laisser une réponse