Faure, « l’Italien »

0

Faure s’amuse avec le pouvoir. Il gère le pays comme il veut. C’est sa propriété personnelle. En février dernier, nous nous interrogions sur les raisons des séjours répétés de Faure en Italie. A cette date là, il venait d’effectuer déjà 4 voyages. A raison donc de 2 voyages par mois. Depuis, son périple sur l’Italie n’a pas cessé. La semaine dernière, il était encore en Italie.

De sources proches de la présidence, on estime à plus de 10, le nombre de ces voyages en Italie cette année. A chaque fois, il est accompagné d’une de ses nombreuses femmes. De sources bien informées, c’est Mme Cina Lawson qui l’aurait accompagné cette fois-ci. Il était en train de déguster le luxe du pays de la mafia alors que son propre pays était à feu et à sang. Ailleurs, on aurait annulé le voyage pour suivre de près la situation au pays. Non.

Pour notre prince, les délices du pouvoir comptent plus que la recherche des solutions aux problèmes du pays. Cela s’appelle l’irresponsabilité. Dans un pays qui se respecte, Faure devait faire l’objet d’une procédure « d’empeachment ». Aujourd’hui, tout un pays s’ennuie. Rien ne marche dans le pays. Les fonctionnaires se plaignent, les gendarmes et les policiers au ventre creux sont fatigués de gazer leurs frères, les étudiants crient leur ras-bol. Pendant ce temps, Faure dépense l’argent de l’Etat pour ses bunga bunga en Italie. Et personne, je dis bien personne, syndicats, parlement, tribunaux, cour des comptes,…personne ne trouve rien à dire. J’ai honte pour mon pays.

Kao Victoire

 

Laisser une réponse