Faure : Il garde le ministère des armes et les mines pour lui pour mieux conserver le pouvoir !

0

 

Tous les naïfs qui pensaient que le fis de son père, le plus « Faure » de tous les Gnassingbé, peut toutefois revoir ses prétentions pour 2015 à la légère baisse, n’auront que leurs beaux yeux pour verser de chaudes larmes. Malgré les pressions et les jérémiades du Front Républicain pour l’Alternance et le Changement (FRAC) dans un premier temps, de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) dans une seconde mi-temps un peu chaude et du Collectif « Sauvons le Togo » à présent, l’homme immatriculé à l’état civil sous le numéro 06/06/ 66, refuse d’entendre raison et de céder pour permettre à d’autres Togolais de faire leur preuve dans la gestion des affaires publiques. Faure, puisqu’il s’agit de lui, tient au pouvoir que, papa de son vivant avait dit de ne jamais céder à qui que ce soit. Bienvenue au royaume des Gnassingbé !

En effet, le Togolais était là à s’interroger sur son sort dans ce monde plein de défis, lorsqu’un certain  Patrick Daté Têvi-Bénissan, un inconnu de l’opinion, est venu lire la composition du nouveau gouvernement. Une équipe de 31 membres dans laquelle, l’on ne trouve aucune trace des ministres de la Défense, des Mines et de l’Energie. En tout cas, depuis l’éviction du demi-frère de Faure Kpatcha du gouvernement, les Togolais étaient habitués au fait que le prince lui-même confisque ce département stratégique. Par ces temps qui courent, il vaut mieux être prudent même si le danger peut venir de n’importe quelle direction que ce soit. A présent que le portefeuille des Mines et de l’Energie n’est pas aussi pourvu dans l’équipe Ahoomey-Zunu, les inquiétudes montent dans les rangs de certains observateurs. Or, les choses sont aussi simples comme bonjour pour Faure et ses amis.

Au fait, il s’agit pour ceux-ci de verrouiller davantage le système pour s’assurer dans un premier round, les législatives prévues selon des indiscrétions en mars 2013 et dans un second, la présidentielle de 2015. Les armes à la main et les mines en sous main surtout quand on sait que l’odeur du pétrole n’est pas aussi loin des côtes togolaises, le prince et ses amis sont sûrs de faire passer leur desiderata en 2015 comme une lettre à la poste.  Sinon, dans cette pléthore de généraux, de colonels et de civils, Faure ne peut pas nous dire qu’il n’a trouvé personne pour occuper les postes de la Défense nationale et des Mines?

Jean-Pierre Fabre, Zeus Ajavon et autres doivent se retrousser les manches pendant qu’il est encore temps. Car, quoique l’on dise, l a candidature de Faure pour 2015 est réglée avant les échéances. D’ailleurs, les lieutenants du prince n’entonnent-ils pas déjà ce refrain: la loi n’est pas rétroactive? Pour dire à qui veut bien les entendre que la clause de la limitation du mandat présidentiel ne concerne pas leur champion, toutes catégories confondues. Ce sont tous les Togolais atteints de crise cardiaque et impatients de vivre au moins une fois l’alternance sur leur sol, qui risquent de ne pas survivre à une attaque due à la prolongation du bail du prince Faure.

Malika Igomzikpé Lynx.info

 

 

Laisser une réponse