Faure : Il est « mort et vivant » à la fois. Comment le Lynx a vécu la folle journée !

0

Qu’attendez-vous à Lynx.info pour dire au monde entier que Faure vient de mourir à Tel-Aviv ? Toutes les radios et les sites en parlent et vous, que faites-vous ? Bande de journalistes corrompus et alimentaires. On sait que Faure vous finance…Les millions, c’est Gilbert Bawara, l’ami personnel de Camus Ali votre rédacteur en chef corrompu, qui les reçoit dans des mallettes…Nous avions mêmes des preuves. On ne vous fait plus confiance. Regardez Togosite c’est un bon site. Même Koaci.com de Laurent Despas est plus crédible que vous. Le blanc a même annoncé que Faure était malade. Que faites vous à Lynx.info ? Rien du tout ! Camus ce vendu…  Pour être franc, j’ai souffert et avec ma fille (trois ans et quelques mois) qui a fini par me demander pourquoi je parlais seul au volant de ma voiture… Je parle seul, chérie, parce que les Togolais veulent faire de moi un fou. Et pourquoi ? Parce qu’ils veulent que je mente que le président du pays de ton grand père est mort. Le plus difficile était d’expliqué à une petite fille comment les Togolais voulaient que je décrive la neige qui venait de tomber dans leur pays. Histoire d’une folle journée.

Ce vendredi de toutes les folies !

Vendredi 30 novembre 2012 restera dans les annales de votre journal Lynx.info comme la plus chaude sinon la plus riche… en bruits et en bêtises humaines. Alors que, je me pressais avec ma fille pour rejoindre mon confrère Florent Tiassou de la Deutsche Welle au lieu de notre rendez dans la ville de Bonn en Allemagne, mon téléphone n’était plus à porter de mes mains. L’univers des locaux de la radio gouvernementale allemande était plombé d’outils de communication de telle manière que, le réseau était brouillé donc les appels téléphoniques inaudibles. D’ailleurs, Florent me confirmera de la mauvaise qualité des appels téléphoniques dans ce lieu. Deux heures de discussion, le temps de me libérer et de nouveau être  joignable pour que, la journée passée à parler des projets avec mon ami devienne un cauchemar. D’entrée, je venais de compter 42 appels manqués. Une vingtaine de SMS qui disaient pratiquement la même chose. Le Lynx, ce journal de vendus qui refuse de parler de la mort de Faure Gnassingbé et tutti quanti…

Cerise sur le gâteau, c’est un journaliste étranger qui vient me confirmer dans la foulée que Faure Gnassingbé venait de rejoindre son père dans l’au-delà à Tel- Aviv.

Le temps de raisonner le confrère que ce denier aussi raccrocha. Seul dans ma voiture avec une petite fille qui ne comprenait plus pourquoi son père ne lui racontait plus de petites histoires, je pris sur moi d’appeler Lomé et le « cercle très fermé » où je pouvais avoir quelques bribes de vérité. Faure est  peut être malade mais mort certainement pas ! Comme information de première main. Le « peut-être » me confirmera que la santé « défaillante » dont parle le commun des Togolais est bien sortie de la ligne d’une rumeur pour devenir une clameur. Mais diantre ! Faure n’est-il pas un humain  pour tomber malade? Pourquoi une maladie si cela était vraie pouvait devenir un hymne national que tous les Togolais entonnent dans chaque coin et recoin des rues. Une dizaine de coups de fils vers Lomé à fini par me convaincre du degré de haine que les Togolais portaient à leur président. J’ai pu enregistrer ses coups de gueule sonores : « Il n’a qu’a vite mourir… C’est Kpatcha et les autres frères qui l’ont ensorcelé…Le réseau de Bodjona va bientôt en finir avec lui…Il laisse sa famille mourir de faim…Les Togolais en ont marre…Jean-Pierre Fabre  et le Frac sont les vrais représentants du Togo…. Faure a laissé Ingrid Awadé s’asseoir sur le trésor public…Des petites filles qui roulent dans des carrosses alors que les diplômés sont des conducteurs de moto taxis…Le chômage grimpe et grimpe… Il a fini par corrompre mêmes les prêtres…Vivement qu’il meurt, personne ne le pleurera… ». J’en ai eu pour mon compte. Ce qui m’a surpris est que, la plupart de mes interlocuteurs étaient des intellectuels, cadres de banque et officiers de l’armée que je dois taire les noms pour des raisons de sécurité. Pis, autre que le Lynx, la militante des droits de l’homme Farida Bemba Nabourema venait de passer une folle journée ponctuée de messages sur sa page facebook où depuis les Etats-Unis, elle était appelée à parler de la mort du président de son pays. Ambiance !

Et si c’est « Unir » qui manipulait ?

Du père au fils, du RPT à Unir,la stratégie a été toujours la même. Sauf que, les Togolais ont une éducation d’éternel peuple qui oublie son passé. Sinon, ce n’est pas seulement avec le pouvoir de Faure que les communicants du parti mettent des ballons d’essai pour avoir le pouls de l’amour que les Togolais vouent à leur président. Er comme par hasard, la mayonnaise a bien pris. Pour le bonheur de Faure ! A l’heure  où nous mettons ces lignes sur lecture, la satrapie togolaise serait entrain de mettre les bouchées doubles pour l’accueil du miraculé  de Tel-Aviv. Pendant 38 ans les Togolais avaient fêté et dansé au son du miraculeux de Sarakawa. Comme quoi au Togo, on a pas encore fini de voir Orphée revenant d’entre les morts !

Camus Ali Lynx.info

 

Laisser une réponse