Et si la CDPA se trouvait une dame plus « propre » qu’une revendeuse d’épreuves ?

0

À chaque pays ses hommes politiques et ses misères. Et comment ne pas comprendre pour peu qu’on soit un peu réaliste, la misère, l’injustice et le désordre dans lequel les Togolais végètent du  sommet de l’Etat jusqu’à la base comparés aux allemands, aux danois, aux italiens ou aux français ?

Adjamagbo : Trop de sales casseroles pour une socialiste sous les tropiques !

Tous les étudiants des années de dictature qui ont connu dame  Brigitte Kafui Adjamagbo se rappellent comme hier. Brillante professeur mais  marraine d’une immoralité ubuesque quand il s’agissait de hisser les enfants de  riches, la petite connaissance d’à côté qui ne mérite pas et l’art cruel de favoriser les nuls. C’était comme dans un film fiction, se rappelle encore cet étudiant aujourd’hui basé aux Etats-Unis et qui voudrait que le Togo grandisse en barrant désormais la route à cette race de politiques : « Toutes les filles de la fac de droit et des jeunes qui avaient des parents aisés brandissaient des notes que nous ne comprenions jamais…. » Résultat, quand un  matin Pascal  Akoussoulelou Bodjona, actuel ministre de l’administration est coincé dans ses boubous  lors d’une  tricherie abominable, il sort le marteau : « Vous n’allez pas me braquer tout seul. Demander à Adjamagbo le nombre d’épreuves qu’elle a partagé  dans cette salle ». La honte envahie maman « vendeuse d’épreuves ».  L’affaire qui fit grand bruit avait été arbitrée par le vice-recteur qui n’était que le Pr Aimé Gogué de l’ADDI aujourd’hui encore vivant et qui peut témoigner. L’université mettra à la touche notre  maman socialiste pour quelques années et la rachète de nouveau. Dans un pays où il n’y a pas d’ordre de juristes d’avocats de médecins… tout devient comme dans une favela brésilienne où chacun arrache les arbres comme il veut et à sa guise. N’a t-on pas vu Me Martial Akakpo giflé un client et continuer par exercer dans sa toque noire comme si la république était un far West pour avocats impénitents ? N’a t-on pas vu d’éminents intellectuels togolais comme Edem Kodjo se ridiculiser en acceptant L’offre d’Eyadema d’être premier ministre au lendemain des gifles que la dictature lui a réservé  quand l’homme et ses petits amis avaient pris sur eux de dissoudre en tant que hauts commissaires de la république le RPT, parti que Faure a dissout le 14 avril 2012 sans qu’aucune mouche ne se lève pour ronronner ? Depuis, c’est Adjmagbo Kafui qui se ballade dans le tout Lomé pour convaincre les pauvres femmes d’Assigamè de la suivre. Comme s’il n’y avait pas dans quel domaine servir au Togo pour se racheter quand on a eu les mains trop trempées dans le faux !

La CDPA : Un parti moribond et inexistant !

Le seul vrai gagnant de ce parti reste et restera son géniteur le Pr Léopold Gnininvi. Et pour cause, il a été le seul à comprendre qu’une « poche bien pleine valait mieux qu’un parti politique visible sur le terrain ». En 22 années d’existence, le score du parti reste toujours inférieur aux quatre lettres qui composent le sigle. Sans députés à l’Assemblée nationale moins encore  une légitimité sur le terrain politique, la seule arme qui leur reste, est bien des coups de gueule, des fanfaronnades inutiles, des mesquineries et la roublardise…. Et apparemment, Faure et apparatchiks le veulent aussi bien ainsi. Toute les fois qu’ils veulent mettre l’opposition vraie dans une situation dérangeante, il y a bien la CDPA  à  activer.

Il y a bien lieu, ici de s’arracher les cheveux quand on est Togolais sur l’injustice que le gouvernement allemand a faite à son ministre de la défense Karl-Théodore Gutenberg en le chassant quand il a pris sur lui de reprendre les lignes d’un auteur sans le cité dans sa thèse de doctorat. Au Togo, saurait été un trophée du « meilleur tricheur » ou de la meilleure « revendeuse d’épreuves » qu’on lui aurait décerné ! Il se peut que c’est le conglomerat de faux opposants, de faux types qui ira constituer un matin ce que Faure appele tendrement le vaste mouvement UNIR…. son UNIR.

Taffa Biassi Lynx.info

 

 

Laisser une réponse