Et quoi Faure Gnassingbé mériterait-il un « VIP » du contribuable togolais que Jean-Pierre Fabre ? [Camus Ali ]

0

Trêves aux fanfaronnades et place à la raison ! En quoi Faure Gnassingbé, ce putschiste avec un CV chargé en crimes humains et économiques mériterait-il, d’être nourri, vêtu, véhiculé et entretenu par le contribuable togolais mieux que Jean-Pierre Fabre ? La longue dictature Gnassingbé père et fils (cinquante ans de règne) semble être devenu dans chaque petite tète togolaise normale. Dire le contraire pousserait nombreux de Togolais à vous taxer de jaloux, d’
emmerdeur, de quelqu’un qui n’a rien à faire… Et pourtant, depuis cinquante ans ; c’est cette famille qui a eu l’intelligence de brandir le fusil et de faire gicler du sang dans les rues togolaises. Devenus les « dandys », de la république, les Gnassingbé ont aussi le droit de vie et de mort sur leurs sujets. Le grand tort de Jean-Pierre Fabre, avoir été dépossédé de sa victoire dans les urnes par deux fois (2010 et 2015). Pour avoir été aux élections présidentielles sans aucune garantie, le pouvoir qui lui a volé sa victoire a désormais bien besoin de lui. Dans un pays où le silence des Togolais sur leur quotidien fait peur au pouvoir qui craint une révolution qu’on ne sait d’où sortirait l’étincelle, il faudrait prendre les devants. Ainsi, les stratèges du pouvoir viennent de lui tendre un gros piège : « Accepter leur cadeau empoisonné et disparaître pour toujours sur la scène politique ou, leur tourner le dos pour espérer vivre son rêve de devenir un jour président ». C’est ce que les impénitents journalistes au service de la propagande lancent sous forme d’une menace voilée : « Jean-Pierre Fabre a la liberté de refuser les avantages proposés par l’Etat et, rappelons-le, financés par le contribuable ». Qu’on l’aime ou pas, les élections législatives comme présidentielles font de Jean-Pierre Fabre le chef de l’opposition togolaise. Ce n’est pas le ridicule servi par www.republicoftogo.com de Charles Debbasch alias Kofi Souza qui vit du contribuable togolais avec VIP depuis l’avènement de Faure Gnassingbé au pouvoir qui changera la donne. Selon, le chargé de la communication de l’ANC, Éric Dupuy, s’est félicité mardi de l’adoption du décret d’application par le gouvernement mais a indiqué que M. Fabre ne respecterait ses obligations qu’à la condition que le chef de l’Etat enclenche le processus des réformes politiques et d’organisation des élections locales. Vivement que l’argent « roi » ne pousse Jean-Pierre Fabre dans les fanges de la médiocrité comme on le voit avec Faure Gnassingbé qui a fini par mettre frères, cousins et amis en prison ! En insistant sur le respect des réformes avant de passer chercher « le » ou « les » chèques comme leader de l’opposition, les Togolais sont aussi prêts à pardonner cette erreur monumentale en accompagnant Faure Gnassingbé dans une élection qui était depuis pliée et que, Jean-Pierre Fabre a bien eu le déshonneur de participer !

Camus Ali Lynx.info

{fcomment}
 

 

Laisser une réponse