Et l’étau se resserre sur Faure

0

 

Quand un enfant invoque la pluie, il est aussi le premier à être mouillé. Faure, depuis six ans, n’a pas seulement invoqué la pluie, mais aussi les foudres contre lui. Le peuple dépassé par sa gestion à vue entend lui répondre le plus efficacement dans les jours à venir. Tous les feux sont au rouge. En grosso modo, sous les tropiques, il sent du roussi. Et Faure le sait. Ici et là les premiers signes de nervosité sont palpables. Selon l’agence chinoise Xinhua, Kofi Yamgnane aurait donné rendez-vous à l’armée Togolaise le 24 et 25 mars. Du côté de la diaspora, une pétition animée par Farida Nabourema est bien aux portes de Faure. La naissance d’un Front des organisations pour la sauvegarde des acquis démocratiques et une gouvernance efficiente (FRONT-SAGE), dirigé par Me Yaovi Degli, vient de faire également des propositions allant dans le sens d’un changement radical, pour faire réfléchir la classe politique et la société civile sur la nécessité d’une mobilisation à grande échelle au-delà des landerneaux et clivages politiques. On n’est pas loin de la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) des années 1990. Avec la seule différence que le combat mené n’est plus contre le père défunt mais contre le fils vivant. Des kystes de contestation poussent un peu partout dans le tout Togo. A Sokodé, ville de toute les contestations, on signale au Lynx que tout bouge et les langues se délient. A Bassar, on file à chaque Bassari le message d’être prêt pour l’ultime libération du Togo. Kpalimé rêve d’une nouvelle révolution après celle qui a balayé le RPT aux législatives de 2007. Et depuis, les sicaires, je dirais les milices pro-Faure ont compris et repris du service. Hier, le Mouvement pour le soutien à Faure s’est tenu à Kara . Officiellement, il s’agit de parler de réformes, ce mot magique qu’on donne tel du biberon à chaque enfant perdu qui croit encore à la force du changement de mentalités au RPT. Officieusement, il s’agit de lever un nombre impressionnant de la milice. L’Akazu version RPT est en danger! Rien ne va plus et le pouvoir risque de se retrouver dans des mains inconnues.

Faure: il ne se reconnait pas du RPT. Le RPT aussi ne veut plus de lui.

Pour sa campagne présidentielles de 2010, il refuse que sa photo se retrouve avec l’épi de maïs et arrive difficilement au congrès du RPT animé par Solitoki Esso. Sur toute la ligne, Faure (44 ans) échoue à faire rentrer le vieux parti dans la modernité. Et ceci s’explique. Non marié mais avec plus d’une vingtaine de rejetons au dos, il est évident que les règles les plus élémentaires de la gestion des affaires lui échappent. Son vrai trophée est d’avoir réussi a diviser la famille, sa famille et l’armée après s’être depuis éloigné du parti RPT, l’aile politique de la force brute. Et depuis que le FRAC se fait menaçant, l’homme ne sait plus sur quel socle s’appuyer ni sur quel mur s’adosser pour mener son combat. Incompris par les siens et les Togolais, personne ne peut lire et ne sait décortiquer sa vraie politique. Aucune visibilité dans tout ce qu’il fait. Des réformes institutionnelles aux réformes constitutionnelles, avec Faure c’est le jeu du double langage. On signe le matin, et on brûle le soir ce qu’on s’est donné comme armes juridiques pour sauver le peuple. L’Accord Politique Global (APG) signé à Ouagadougou et enterré à l’aéroport de Ouagadougou est encore dans tous les esprits. Des langues disaient qu’il allait créer son propre parti politique pour insuffler une philosophie nouvelle, un courant nouveau à la jeunesse et du coup se débarrasser des vieilles chaînes rouillées du RPT. Rien de tout ça. L’homme en effet, n’a pas cette éducation. Après avoir laissé d’autres lâches comme lui trancher des têtes pour que lui en jouisse des délices, il vaudrait encore qu’on fasse du sale boulot pour qu’il soit le président à vie du Togo. Son vrai problème est qu’il est paresseux. Du haut de ses yeux somnolents, il se lit une fatigue qui l’empêche de penser, de réfléchir et d’accoucher quelques idées. Faure est un éternel malade. Le RPT qui n’a pas su rénover ses vieux, a depuis aussi compris qu’il ne fallait rien attendre de son jeune champion de 2005. Aux dernières nouvelles l’homme serait dépassé par les événements.

Mais comme ses proches le disent il a un don terrible d’oubli. Il se susurre dans son entourage qu’il regrette seulement de la mort d’une personne dans les 100 premières minute. Après, c’est un tunnel infini. Il disait vouloir trois mandants pour faire du Togo un paradis terrestre. Il est bien probable qu’il parte rapidement en exile pour avoir trompé, pillé et tué les Togolais. Et pour la détermination du FRAC, ce n’est qu’une question de volonté. Le pouvoir de Faure n’est assis sur rien, il est bel et bien par terre….

Djima Matapari Lynx.info

 

Laisser une réponse