Et Bob s’en va….

0

 

Le Togo vient de perdre un de ses fils. Bob Akitani de son vrai nom Bob Emmanuel Akakpovi, ancien candidat à la présidence de la République en  2003 et 2005  est décédé lundi dans une clinique de Lomé à l’âge de 89 ans. En 2003, il remporta haut les mains l’élection  présidentielle contre le père de l’actuel président. En 2005 c’est « le Vieux » qui écrasa de nouveau le jeune Faure Gnassingbé aux élections. D’ailleurs Faure et beaucoup de ses ministres le diront en privé que c’est bien BOB Akitani qui avait gagné, mais l’armée ne voulait pas de lui. L’ex dignitaire de la cour constitutionnel,  Atsou Komla sera on ne peut plus claire quand la déferlante jaune mis en minorité le RPT : « Je préfère l’injustice au désordre », sonnant du coup le hold up électoral.

Peu  après les élections de 2005, l’homme ne tiendra pas avec le poids de l’âge avec des crises incessantes. Il fit débarquer dans la ville de Lille en France où vit sa fille Frédérique pour des soins appropriés. Avec le concours des volontaires Togolais, il eut des soins dignes et passa plus d’une année avant de regagner Lomé. Seul hic, dans son parcours, on lui reproche d’avoir accepté de briguer à la magistrature suprême bien que sa santé ne s’y prêtait. Gilchrist Olympio était derrière la manœuvre… .
Brillant étudiant en France, math supérieure à Henri IV à Paris, Faculté de Paris et de Poitiers, École nationale supérieure du pétrole et des moteurs Ingénieur ENSPM, Bob Akitani avait regagné le Togo à l’indépendance pour devenir 
directeur technique de la Compagnie Togolaise des Mines du Bénin (CTMB).
C’est toute la rédaction de Lynx qui présente ses sincères condoléances à la famille Akitani, à leurs proches et amis.

N’Paka Gnakou Zimbabwé Lynx.info

Laisser une réponse