Côte d’Ivoire : une Opération baptisée « Ratissage » vise les FDS !

0

 

Hôtel du Golf. Il y a deux semaines. Nos hommes pistent un Officier supérieur des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) ayant rejoint la jungle de la Dramanistan. Il est en compagnie d’un instructeur français.  Les deux hommes s’installent à une table et notre équipe se positionne à bonne distance avec le matériel nécessaire pour écouter la conversation.

 

 

C’est alors que nous recevons la confirmation en grandeur nature de ce qu’il se prépare actuellement du côté des damnés de la Dramanistan.

L’instructeur français demande le point de la situation relative à l’arrivée des nouveaux mercenaires burkinabè à l’ancien Officier Supérieur des FDS. Celui-ci lui répond en ces termes. « Nos frères Burkinabè arrivent en ce moment comme prévu. Je les accueille chaque semaine à ma base. Dans quelques semaines, le nombre prévu sera atteint. »

La conversation se poursuivi. L’écoute aussi. Puis l’instructeur français demande si les mercenaires qui arrivent ces derniers jours seront répartis entre le GSPR et l’Unité gérée par l’ancien Officier Supérieur des FDS.

Ce dernier répond : « Pour l’instant, le GSPR n’a pas besoin de renforts. Le plus gros du boulot reste la mission de Ratissage. C’est celle-là qui a nécessité le recrutement de nouveaux appuis de l’autre côté. »

Enfin nous y sommes. Le nom de code de l’opération est donné. « Ratissage ». Nous en étions informés depuis quelques jours. L’Opération baptisée « Ratissage » vise à pister les Officiers et soldats des FDS tous corps confondus, soupçonnés d’être en contact avec les Guerriers de l’Invisible pour frapper de l’intérieur dès que l’opération de délivrance sera enclenchée.

Pour tuer le poussin dans l’œuf, les sécurocrates de la Dramanistan ont donc décidé d’envoyer de nouveaux mercenaires spécialisés dans les assassinats ciblés. Ces derniers mercenaires en cours de livraison ont pour base, le Camp Militaire d’Akouedo. Ce camp militaire, après la mission de désarmement qui y a été conduite par les Guerriers de l’Invisible, a été placé sous le Commandement d’un ancien Officier Supérieur des FDS lui-même fils d’ancien Général de Division, originaire de Katiola.

Alors nous confirmons. Dans les jours et semaines à venir, plusieurs éléments des FDS seront assassinés. Ils seront pistés, enlevés et assassinés par les mercenaires burkinabè de la dernière heure.

C’était donc pour lever le préalable posé par Blaise Compaoré avant leur arrivée, que Soro Guillaume est allé récemment au Burkina Faso pour payer les arriérés de primes avec un bonus de 2 millions de francs CFA pour chacun d’eux.

C’est pourquoi nous appelons tous les combattants des Forces de Défense et de Sécurité de Côte d’Ivoire (FDS-CI) à la plus grande vigilance.

Les criminels de la Dramanistan ont décidé de vous éliminer un à un. Parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent pas vous affronter dans un combat ouvert à arme égale. Donc, ils anticipent en commettant des mercenaires burkinabè pour vous liquider.

Au niveau de la Révolution Permanente, notre devoir vient d’être rempli, à savoir vous porter l’information par le canal habituel. De son côté, le Commandement Supérieur des Guerriers de l’invisible vous donnera les consignes à suivre.

Il appartient désormais au Digne Peuple de la Côte d’Ivoire de collaborer étroitement pour prévenir tout soldat des FDS de tous mouvements de suspects observés à proximité des domiciles de nos vaillants combattants et dignes fils.

Que l’Eternel des Armées soit votre bouclier !

A Très bientôt.

Hassane Magued

Laisser une réponse